PUBLICITÉ

Amuser bébé sans s’oublier

Jeux et sorties image article
Présenté par

Vers la fin du congé de maternité, plusieurs mamans avouent, généralement avec une pointe de honte, avoir hâte de replonger dans l’action du marché du travail. Non pas que bébé soit inintéressant mais, à moins de déborder d’imagination, on a vite l’impression d’avoir fait le tour des pièces de la maison et des joujoux, de n’avoir aucune minute pour soi-même. Les suggestions qui suivent, puisées dans un meeting de mères expérimentées, montrent comment faire d’une pierre deux coups: soit amuser bébé tout en s’occupant de nous!

Nous et notre 0 à 3 mois

S’entraîner tout en maintenant le contact avec notre bébé

À l’aide d’un porte-bébé, il est possible de faire de la marche rapide ou encore d’effectuer quelques exercices ou étirements (à l’aide d’un DVD d’entraînement, peut-être), tout
en ayant notre poupon sur nous. Non seulement ça nous aide à nous remettre en forme, mais ça nous permet de garder un contact physique avec bébé, un contact précieux qui l’aidera à devenir autonome et sûr de lui.

Écouter nos succès préférés et développer son oreille

On a le cafard, ces derniers temps? On se couche sur le dos, tout près de notre petit trésor, puis on écoute les mélodies qu’on aime. Cela aura non seulement un effet bénéfique sur notre humeur, mais éveillera bébé à la musique. C’est prouvé, les nouveaux-nés réagissent naturellement à la musique, surtout à celle entendue lorsqu’ils étaient encore dans le ventre de leur maman.

Nous et notre 3 à 6 mois

Se transformer en grand chef et lui faire découvrir les aliments

On dispose d’une chaise vibrante ou d’une balançoire? On installe celle-ci dans la cuisine, on y dépose notre enfant et l’on cuisine comme un chef à la télé, en prenant soin d’expliquer ce qu’on fait à notre petit public. S’il sent qu’il participe, celui-ci nous laissera sans doute le temps de faire une sauce à spaghetti complète avant de rechigner pour changer de position.

Prendre un bon bain
 et le laisser s’exprimer

À cet âge, le tout-petit ne peut pas encore se déplacer dangereusement. On se fait donc couler un bon bain, on dépose notre poupon sur son matelas de jeux près de la baignoire et l’on plonge dans l’eau chaude. Notre bambin appréciera sans doute la chaleur et l’humidité de la pièce close et cherchera probablement à y exercer sa voix.

S’il se lasse avant nous, on peut toujours lui faire des coucous de la baignoire. Au dire des experts, les jeux de cache-cache enseigneraient aux enfants que les objets qui disparaissent peuvent réapparaître. Cela sécuriserait l’enfant qui supporterait mieux les pressions de la vie quotidienne.

Se refaire une beauté et lui faire découvrir son reflet

Le temps nous manque pour nous préparer? Dès l’âge de 3 mois, les bébés sont fascinés par le miroir. On installe donc notre petit devant notre maquilleuse (dans sa chaise haute ou sa balançoire, peut-être), puis on se place à côté de lui. Non seulement il prendra plaisir à se regarder, mais il nous observera avec attention lorsqu’on coiffera nos cheveux ou maquillera notre visage.

Nous et notre 6 à 9 mois

Écouter les nouvelles et le faire bouger

Bébé est assis devant nous, nous devant lui,
et le téléviseur est derrière lui. On lance le ballon entre les jambes du petit qui prendra plaisir à s’exercer à aller le chercher (en s’étirant ou en rampant) et à nous le relancer. Et nous, pendant tout ce temps, on écoute discrètement le bulletin de nouvelles à la télé.

Ranger notre chambre
et le faire rire aux éclats

Pendant qu’on remet les draps propres sur notre lit, on joue à cache-cache avec notre enfant. À cet âge, les mômes adorent les coucous et y réagissent fortement. Le premier fou rire de notre enfant a de quoi ensoleiller notre journée, et le fait d’exprimer des émotions libère chez l’enfant des composés chimiques qui stimulent sa mémoire.

Redécouvrir un univers fantastique et l’initier à la lecture

Certaines collections pour enfants sont si intéressantes qu’elles parviendront à capter réellement notre attention. On laisse le petit tenter de tourner les pages et l’on suit les mots que nous lisons avec notre doigt. L’univers de la lecture est infini. Plus tôt on y initie notre enfant, plus les bienfaits sur son avenir scolaire seront importants.

Nous et notre 9 à 12 mois

Vivre et le laisser explorer

On donne à notre enfant l’accès à la fameuse armoire où l’on empile, pêle-mêle, tous les plats en plastique de la maisonnée. Voilà une source inépuisable de découverte pour le petit qui, pendant que nous vaquons à nos occupations, les emboîtera, en fera des pyramides...

Prendre nos courriels et lui en mettre plein la vue

On doit prendre nos courriels (précieux liens avec nos amis qui travaillent), mais notre petit veut toujours être dans nos bras? La solution est simple: on ouvre deux fenêtres sur notre écran d’ordinateur. D’un côté, notre boîte de courriels. De l’autre, une page YouTube qu’on a sélectionnée avec soin, en écrivant «chansons pour enfants» ou «Dora, Passe-Partout...». Si un bambin de cet âge ne tient pas encore en place devant un écran de télévision, les clips de YouTube sauront assurément nous donner le temps de lire ou d’écrire deux ou trois courriels. Et comme les neurones visuels commencent à se former très tôt, les bébés ont besoin d’expériences visuelles stimulantes.

Écrire et le laisser gribouiller

On installe d’abord notre tout-petit dans sa chaise haute, avec des crayons convenant à son âge (de gros crayons de cire, par exemple) et on le laisse exploiter ses talents artistiques dans les pages d’un livre à colorier. À ses côtés, on fait de même avec notre agenda ou encore on prend le temps d’écrire dans l’album-souvenir de bébé... Les enfants de cet âge, qui cherchent toujours à imiter, apprennent beaucoup par l’exemple.

 

Vous aimerez aussi

Le massage pour bébé, un geste tout en douceur

Bébé gâté... Vraiment?