Pour tous

Après les friandises, des légumes et des grains entiers ?

Libellés : Pour tous, Alimentation Publié le 01-01-2013 à 19:00

Trucs et conseils pour retrouver la routine des repas avec vos enfants, après le temps des fêtes.

Durant la semaine de Noël et celle du Jour de l’An, votre marmaille s’est sûrement régalée de cannes en bonbon et de boules en chocolat. Sans oublier le sucre à la crème de leur grand-maman, les bols de chips au ketchup, et les innombrables cannettes de soda… Vraiment, le plaisir et la gourmandise sont à l’honneur durant le temps des fêtes ! Mais comment convaincre vos enfants de revenir à la routine ? Voici quelques conseils pour retrouver l’équilibre tout en douceur, sans trop de déceptions. Les fruits, les légumes, le yogourt et les repas « santé » pourraient faire des envieux !

Les favoris de vos tout-petits

Qu’on se le tienne pour dit : ce n’est pas après deux semaines de brunchs et de soupers de famille en série que nous aurons envie de cuisiner des plats élaborés. Demandez à vos chérubins de vous partager leurs envies. En plus de faire leur bonheur, les mets favoris de vos enfants se cuisinent très simplement. Un macaroni au fromage maison, un pâté chinois, des grilled-cheese, un spaghetti sauce tomate et des hamburgers feront durer le plaisir de la période des fêtes ! Et osez y glisser quelques légumes verts, rouges ou orangés, tout en douceur. Qui dit coloré, dit festivités ! Une salade de tomates et de concombres pour accompagner le macaroni, des courgettes grillées en fines lanières dans le grilled-cheese, des frites de patate douce au four pour manger avec le hamburger, etc.

Bouffe « réconfort »

Pour un retour à l’équilibre sans chichis, il n’y a rien de mieux que de combiner « plaisir » et « santé » dans la même assiette. Cuisinez des biscuits à base de farine entière avec des canneberges séchées et quelques brisures de chocolat, servez des soupes bien chaudes et nourrissantes avec des légumineuses et les nouilles favorites de vos enfants (alphabets, coquilles…). Après avoir bougé toute la journée lors d’une activité à l’extérieur, un délicieux chocolat chaud maison, c’est indispensable ! Toute la famille se fera un plaisir de siroter une boisson réconfortant à base de lait, de cacao en poudre et de sirop d’érable. Mmmm ! Vous gagnez également à faire comme Claudine, une maman de trois enfants, dont des jumeaux. Elle nous a confié que pour elle en profitait pour faire la fête avec des soirées fondue : « C’est une bonne idée pour manger des légumes. Les enfants se sentent si important quand ils mangent de la fondue avec les adultes ! Chez moi c'est gagnant » nous dit-elle. Un bouillon, quelques viandes, des légumes et hop ! Le souper est servi. Poursuivez la fête en terminant en beauté avec des fruits à tremper dans un soupçon de chocolat…

Récupérez vos surplus

Qui ne termine pas la période des fêtes avec des tonnes de cannes en bonbons, du sucre à la crème, des sacs de croustilles et des boîtes de chocolat ? Si vous ne voulez pas qu’ils s’ajoutent aux surplus de l’Halloween, planifiez une séance de popote « recyclage ». Vos enfants se régaleront de muffins au son ornés d’une boule de Noël chocolatée. Et que dire d’un bol de fruits et de yogourt parsemé de sucre à la crème émietté ? Quant aux gâteries salées (chips, bretzels, arachides salées), réservez-les pour les occasions spéciales. Écoulez vos stocks de friandises petit à petit, pour faire prolonger le plaisir à l’année. De tout façon, ces aliments transformés ont souvent une longue durée de vie !

Ça n’arrive PAS qu’une fois par année !

Si vos enfants ont tendance à piger dans le bol friandises ou à se jeter dans les croustilles salées au buffet de Noël, c’est peut-être parce que durant l’année, ils n’ont pas souvent l’occasion d’en manger. Pourquoi ne pas rendre ces aliments plus accessibles ? Il ne s’agit pas de leur faire une place quotidienne, mais plutôt de ne pas les faire valoir comme des « mauvais aliments »... Dites-vous que plus vos tout-petits percevront les aliments sucrés et salés comme des interdits, plus ils en auront envie ! Commencez dès maintenant à les présenter comme des aliments disponibles en tout temps, tout en les offrant en petite quantité et en mettant vos limites. Par exemple, si votre marmiton demande une barre de chocolat le lundi et que vous décidez de lui en offrir, il y a de fortes chances qu’il essaiera aussi d’en ravoir le mardi et le mercredi. Les jours suivants, vous pourrez lui expliquer que lundi, c’était la journée du chocolat. Mais mardi et mercredi, c’est au tour des fruits et du yogourt. Rassurez-le en lui disant que la journée du chocolat reviendra sous peu.

Bon retour des fêtes !

  • Yoopa Poisson
  • Par

    Geneviève Nadeau Dt.P. Nutritionniste

Laissez un commentaire

L'infolettre

Les incontournables

Sondage

Qu’avez-vous en tête pour les prochaines vacances estivales?
Voir tous les sondages >>