PUBLICITÉ

Boîtes à lunch plus vertes

Conseils pratiques image article

Aujourd'hui, les enfants sont plus conscients des répercussions que leurs habitudes ont sur la planète. Quel parent ne s'est pas fait dire par son enfant de fermer l'eau du robinet ou de recycler davantage? Les petits peuvent faire leur part pour l'environnement en diminuant les résidus de leurs boîtes à lunch.

Un enfant qui apporte son lunch à l’école produit en moyenne 30 kg de déchets par année. Pour une école primaire de taille moyenne, on parle de 8400 kg par année de contenants de yogourts, d’emballages de fromage, de boîtes à jus et d’autres résidus. Plusieurs trucs simples et faciles peuvent être mis en pratique. Et votre enfant peut y contribuer.

Évaluez l’appétit réel de votre enfant afin d’éviter le gaspillage de nourriture.

• Utilisez des ustensiles de cuisine durables plutôt que des ustensiles en plastique jetables.
• Privilégiez des contenants à jus réutilisables plutôt que des boîtes à jus ou des cannettes.
• Évitez l’utilisation de pellicule plastique, de sacs de plastique ou de papier aluminium. Optez pour des plats lavables. Au besoin, utilisez un sac à pain qui pourra servir à nouveau.
• Pour diminuer le nombre d’emballages, évitez les portions individuelles.
• Achetez de grands contenants de jus, de yogourt, de fromage, etc. que vous diviserez à la maison.
• Remplacez les serviettes en papier par des serviettes en tissu.
• Utilisez une boîte à lunch (qui n’est pas fabriquée avec du vinyle contenant du plomb) plutôt qu’un sac de papier ou de plastique.

Le plastique

Avec tout ce qu’on sait sur le bisphénol A présent dans les bouteilles d’eau et les biberons, comment faire confiance au plastique pour réchauffer le repas de notre enfant? Sous le contenant de plastique, vous pouvez repérer un chiffre inscrit dans un triangle: les plastiques identifiés par le chiffre 2, 4 ou 5 constituent les meilleurs choix.

 

En effet, la stabilité de leurs composantes réduit la migration des produits toxiques vers la nourriture lorsque ces récipients sont chauffés. Il faut toutefois éviter le plastique 6, qui n’est pas conçu pour les produits gras ou chauds. Quant au chiffre 7, il identifie le plastique dur utilisé dans la fabrication de nombreuses gourdes sportives, et les effets sur la santé ne sont pas encore totalement connus.

De façon réaliste, il est difficile de respecter tous les conseils d’éco-lunch à la lettre; mais chaque petit geste compte. Alors, si vous prévoyez manger un repas déjà préparé contenu dans un carton qui se retrouvera inévitablement à la poubelle ou au recyclage, mettez le jus, les légumes et le yogourt dans des contenants réutilisables!