PUBLICITÉ

L'alimentation de jumeaux prématurés

Conseils pratiques 0-24 MOIS image article

Question :

Bonjour,

Je suis à la recherche de précisions sur l'alimentation des bébés prématurés. Les articles et les forums de discussions portent généralement sur les bébés nés à terme et je réussis à trouver que très peu d'information au sujet des bébés prématurés.

Mes jumeaux fraternels sont nés à 33 semaines et trois jours et sont présentement âgés de six mois et une semaine. Toutefois, en âge corrigé ils ont plutôt quatre mois et trois semaines. Même s'ils sont jumeaux, mes garçons sont deux individus très différents:

Bébé A, qui pèse aujourd'hui 13.5 livres, a toujours eu un bon appétit; il boit maintenant cinq biberons de 7 oz. de lait maternel par jour, il a commencé les céréales de riz et d'avoine il y a trois semaines, et il est très intéressé par la nourriture. Je prévois commencer l'introduction des légumes et des fruits sous peu. Nous lui donnons 0.3 mL de supplément de fer et 400 UI de vitamine D par jour.

Bébé B quant à lui pèse 11 livres et est suivi par un pédiatre en raison de son gain de poids plutôt lent depuis sa naissance. Il boit en moyenne six biberons de 3.5 oz de lait maternel fortifié (à 24 calories) par jour. On croit qu'il fait du reflux gastrique alors nous lui donnons 15mg de Prevacid par jour ce qui semble l'aider. Nous lui donnons aussi 0.6 mL de supplément de fer et 400 UI de vitamine D par jour. Sous recommandation de son pédiatre, nous avons commencé l'introduction aux céréales de riz il y a environ trois semaines en même temps que son frère. Il fut intéressé par les céréales les quelques premiers jours mais cet intérêt s'est vite dissipé. Depuis, il refuse catégoriquement d'avaler les céréales que tentons de lui donner.

Mes questions sont les suivantes:

1. Pour les bébés prématurés, quelle référence d'âge devrait être utilisée pour commencer l'introduction aux solides? L'âge réel ou l'âge corrigé? 

2. Face à un refus catégorique de manger des céréales, est-ce préférable de prendre une pause pendant quelques semaines et de faire une nouvelle tentative plus tard, ou est-ce mieux de persévérer?  

3. Après un essai infructueux d'introduction des céréales, est-ce acceptable de passer aux légumes et aux fruits?  

4. À quel moment est-il acceptable de cesser le supplément de fer dans de telles circonstances (c-à-d. bébé mange très peu de céréales enrichies de fer)? Il est à noter que le fer tache les dents alors il est recommandé d'en cesser l'ajout à l'alimentation dès que bébé perce ses premières dents.  

Je vous remercie à l'avance de l'attention que vous porterez à mes questions, vos réponses seront grandement appréciées.

Réponse :

Bonjour,

Tel que vous l’avez précisé dans votre question, votre situation demeure très particulière. Afin de trouver les réponses qui correspondent le mieux à vos interrogations, j’ai fait enquête auprès d’une collègue œuvrant dans le domaine de la pédiatrie au CHU Ste-Justine. Toutefois, il s’avère très important de vous référer à votre pédiatre ou encore à un diététiste qui pourra suivre l’évolution de vos jumeaux. Mes réponses demeurent des recommandations générales, et puisque les conseils nutritionnels sont fréquemment suivis d’une évaluation complète et personnalisée, mieux vaut rencontrer un professionnel de la nutrition. Au besoin, contactez notre Ordre professionnel afin de trouver un diététiste nutritionniste dans votre région (www.opdq.org).

Concernant l’âge corrigé

Pour votre question ayant trait à l’introduction des solides, vous devez en effet utiliser l’âge corrigé. C’est probablement la raison pour laquelle votre bébé de 6 mois (âge réel) n’est pas encore tout à fait prêt pour les céréales. Si on se fiait à son âge corrigé (environ 4 mois), la situation est très différente !

Le refus des céréales

Tel que mentionné ci-haut, il serait préférable d’attendre encore un peu avant d’introduire les céréales. Vous pouvez prendre une pause et faire un autre essai un peu plus tard. Puisque bébé « B » ne prend pas beaucoup de poids, la meilleure option serait de se concentrer sur son lait. Il me manque certaines informations pour vous donner les recommandations justes à cet égard, c’est pourquoi votre pédiatre gagne à vous référer à un diététiste nutritionniste au CLSC. Il ou elle vous donnera les ajustements nécessaires à faire pour la consommation de lait.

Passer des céréales, aux légumes et fruits ?

Chez certains bébés, quand ils refusent à plusieurs reprises l'introduction des céréales, on peut introduire quelques légumes et quelques fruits.  Si ceux-ci sont acceptés, on peut retenter d'introduire les céréales en les mélangeant par exemple avec un fruit ou un légume aimé par le bébé.   Il est important de faire un suivi avec le médecin pour éviter le développement d'une anémie si l'apport de céréales demeure faible. En effet, les céréales pour bébé sont enrichies de fer, et c’est la raison pour laquelle on désire leur introduction dès le début (puisque les réserves en fer de bébé s’épuisent).

Continuer les suppléments de fer ?

Si bébé A consomme des céréales et prend toujours un supplément de fer, il y a peut-être une raison sous-jacente justifiant la présence de ce supplément. Vous devrez en discuter avec le pédiatre, afin de déterminer si, oui ou non, bébé A peut en cesser la consommation. Quant à bébé B, puisqu’il ne consomme pas encore de céréales en quantité suffisante, j’aurais tendance à dire que le supplément est justifié. Cela dit, je manque d’informations au sujet de son état nutritionnel et votre pédiatre sera plus informé que moi pour vous donner les recommandations appropriées.

En souhaitant que mes réponses puissent vous être utiles !

Merci à ma collègue Audrey Bédard, diététiste nutritionniste au CHU Ste-Justine, pour son aide.

 

Geneviève Nadeau

Dt.P. Nutritionniste

Fondatrice de Nadeau Nutrition

Conférences et services de nutrition à domicile

www.nadeaunutrition.com

Vice-Présidente au développement des affaires www.ensant.com

Auteure www.bienmanger-cancer.com