PUBLICITÉ

Les vacances, ça se passe dans votre cuisine!

Idées repas image article

Pour bien manger et inciter vos enfants à cuisiner, osez briser les barrières ! Le manque de temps, l’absence d’idées ou de créativité en cuisine, la crainte de blessures, etc. font partie des raisons pour lesquelles plusieurs mamans et papas hésitent à initier leurs marmitons à cuisiner.

Profitez de la semaine de relâche pour cuisiner avec vos tout-petits ! Ils seront si fiers d’avoir préparé un plat par eux-mêmes. Cela dit, pour vivre une expérience mémorable, commencez par des recettes toutes simples, qui seront appréciées des enfants. Voici quelques idées, pour vous inspirer :

Entrées et collations

Bruschetta maison : pain baguette grillé, tomates en dés, huile d’olive, feuilles de basilic frais, et ail haché. Votre enfant peut déposer la garniture sur le pain.

Minis grilled-cheese fruités: sandwich grillée avec du pain tranché, cheddar frais, et tranches de pomme ou de poire. Votre enfant peut les couper en quatre pour faire des petites bouchées.

Parfait au yogourt et aux fruits des champs : yogourt à la vanille et fruits surgelées, dégelés, étagés dans une coupe. Votre enfant peut aussi parsemer des flocons d’avoine (gruau)  sur le dessus.

Un potage avec des légumes racines : selon l’âge, votre enfant peut couper les légumes, ou les broyer à l’aide d’un mélangeur à main.

Repas principaux

Crêpes roulées avec des asperges, du jambon et du fromage : votre enfant peut effectuer la cuisson des crêpes avec vous, ou tout simplement les rouler.

Une sauce à spaghetti : montrez-leur votre recette traditionnelle. Vos tout-petits adoreront ajouter les différentes épices (comme dans une potion magique !)

Un sauté asiatique avec du tofu et des légumes moins connus : fèves germés, champignons shiitake, bok choy… Jetez un coup d’œil avec votre enfant sur le Web pour connaître la provenance de ces aliments et la meilleure façon de les apprêter.

Desserts

Pouding au lait maison : votre enfant peut mesurer les ingrédients ou superviser la cuisson.

Tarte aux fraises ou aux pommes : votre apprenti-pâtissier pour rouler la pâte ou la badigeonner de lait pour faire dorer la croûte.

Gâteau aux carottes ou aux bananes : votre cuistot pourra, selon l’âge, râper les carottes ou écraser les bananes. Mesurer les ingrédients et les verser dans le moule sont aussi des incontournables !

N’hésitez pas à cuisiner des recettes de base ou plus traditionnelles. Vous serez plus en confiance, parce que vous les maîtrisez depuis longtemps. Et après tout, que voulez-vous que votre fils ou votre fille cuisine, plus tard, lorsqu’ils vous recevront en visite dans leur propre cuisine ?

Si vous pensez à votre fameux rôti de porc à l’ananas ou à votre chili végétarien avec des épices « spéciales », alors c’est peut-être cette recette que vous devriez leur expliquer !

Un investissement qui en vaut le temps

Vous serez surpris de constater à quel point le temps investi à cuisiner avec vos tout-petits vous rapportera dans quelques années. Très jeunes, les enfants peuvent vous aider à mettre la table, à mélanger les ingrédients, à surveiller la cuisson des aliments…Puis, un jour, ils pourront aller à l’épicerie chercher les ingrédients manquants, couper et peler les légumes, casser des œufs, râper du fromage, etc.

Un petit sondage réalisé auprès de parents en Ontario a même mis en évidence que les enfants qui apprenaient à cuisiner très tôt ne voyaient pas le lavage de la vaisselle comme une tâche. Pour eux, ça fait partie du déroulement normal d’un repas, et des plaisirs partagés en famille. Bonne nouvelle, n’est-ce pas ?