Mylen Vigneault Blogueuse

35 raisons d’aimer l’hiver

35 raisons d’aimer l’hiver
Libellés : Intérêt général Publié le 26-11-2012 à 14:12

Samedi, en regardant les premiers flocons tomber sur ma pelouse (et sur le nez des enfants qui se sont empressés d’aller jouer dehors), j’ai dû puiser beaucoup de positivisme en moi pour ne pas me mettre à râler.

Parce que ça ne sert à rien de râler. Parce qu’on vit au Québec et qu’on le sait, que ça revient chaque année. Parce qu’il faut toujours voir le verre à moitié plein…

Donc, même si ma tête et mon corps rêvent de partir pour un séjour prolongé dans le sud, j’ai décidé de me « minder » positif en vue des mois « frisquets » qui nous attendent. 

Voici donc une liste de ce qui me passe par la tête. Vous m’aiderez à la compléter?

 

1- La neige, c’est beau. Du moins avant que ça se salisse! On pourra s’extasier devant la féérie hivernale et prendre de belles photos de cartes postales (qui ressembleront à celles des années d’avant, mais pas grave.)

2- La neige, ça met en valeur les décos de Noël.

3- Un teint bronzé c’est beau, mais des joues rosies par le froid, ça a un charme unique.

4- L’hiver, ça donne envie de concocter des mijotés, des soupes, des desserts sucrés et de savourer bons cafés et chocolats chauds.

5- Nos enfants sont mignons avec leurs habits de neige et leurs bonnets colorés (mis en valeur, eux aussi, par la blanche neige.)

6- L’hiver, c’est une super période pour regarder plein de films et séries en rafale, ou pour jouer à des jeux vidéo en famille.

7- Pas besoin d’arracher de pissenlits (ou de se sentir coupable de ne pas les arracher!), de tondre la pelouse (ou de culpabiliser de ne pas l’avoir tondue), d’entretenir la piscine…

8- Pelleter, c’est un bon exercice physique.

9- Marcher sur des ronds de glace, ça développe l’équilibre.

10- Tomber sur un rond de glace, ça développe l’humour personnel… ou le rire des témoins.

11- Sans hiver bien froid, pas possible de marcher ou de patiner sur des lacs et rivières glacés.

12- L’hiver, on encourage l’économie en achetant Bailey’s, cognac, etc.

13- Si on n’avait pas connu l’hiver, la joie d’enfiler des bas en minou ou de se blottir sous une doudou bien douce nous serait inconnue.

14- L’hiver, ça a un côté zen, avec les balades en solo à écouter le crac-crac de nos pas sur la neige… craquante.

15- Quand les commissions scolaires savent reconnaitre une vraie tempête, on a droit à un vrai congé de tempête.

16- Dans le sud, on peut surfer, voguer, mais ici, on peut se glisser, skier, patiner.

17- Si l’hiver québécois n’avait pas existé, la Guerre des tuques n’aurait jamais vu le jour.

18- Sans nos hivers, RBO n’aurait jamais pu dire « La gratte a passé, deux morts ».

19- Sans neige et froid, on aurait peut-être droit à des pères Noël en SPEEDO dans nos centres commerciaux!

20- Sans hiver, plus de sport hivernal national : chialer qui fait frette!

21- Sans givre dans nos fenêtres d’autos, plus possible pour les enfants de s’amuser à souffler des dessins ou à faire des traces de pieds avec leurs mains!

22- Plus de batailles de boules de neige, plus de forts, de bonshommes…

23- Plus d’excuses de visibilité réduite pour arriver en retard au travail.

24- Le froid extérieur, ça remplace aussi le congélateur trop plein, quand on a de la visite…

25- Si on ne se les gelait pas, on ne pourrait plus dire mains froides, cœur chaud.

26- On ne pourrait plus rêver du sud et se motiver jusqu’au prochain voyage.

27- Le printemps qui suivrait ne serait plus un « vrai » printemps.

28- On se tannerait peut-être de porter des gougounes…

29- Plus de concours du plus gros ban de neige ou de fonte des glaces.

30- Aucun enfant ne saurait ce que ça fait de se coller la langue sur un poteau à – 30.

31- On ne serait pas le pays du ski doo.

32- On ne verrait plus de bus de Français débarquer à la recherche de traineaux à chiens et autres charmes typiquement québécois.

33- On userait plus vite nos pneus d’été.

34- Certains couples auraient trop chaud pour des rapprochements fréquents et on aurait un plus grave taux de dénatalité?!

35- On ne pourrait plus accueillir nos enfants frigorifiés contre notre coeur pour les réchauffer...

 

Et moi en plus, je ne pourrais plus savourer mes matins de travailleuse autonome en pyjama en regardant bien au chaud les autres gratter leurs autos en sacrant…

 

Je vous souhaite à tous et à toutes un excellent hiver!

« Hiver rigoureux. Un hiver où règne une température hivernale. » - Alain Schifres

Laissez un commentaire

Photo de Mylen Vigneault

Mylen Vigneault

Blogueuse

Voir tous les billets >>

L'infolettre Yoopa

Je désire recevoir les offres privilèges de YoopaSe désabonner

Les incontournables

Sondage

Qu’avez-vous en tête pour les prochaines vacances estivales?
Voir tous les sondages >>