Louis-Simon Ferland Blogueur

Je marche pour eux

Je marche pour eux
Libellés : Vie de famille Publié le 06-12-2012 à 21:48

Quand vous lirez ces lignes, il y a de bonnes chances que je sois quelque part sur la route 117, en train de marcher.

Je ne serai pas seul, loin de là. Le 24h de marche Rouge-fm pour les enfants, c’est 37 équipes de 4 à 8 personnes qui ont décidé de relever le grand défi de marcher les 107,3 km entre Blainville et Tremblant, en l’espace de 24h. Une belle gang de fous, qui le font pour les enfants malades.

À titre de co-ambassadeur de l’événement, j’avais le goût de marcher moi aussi et de souffrir un peu. De sortir de ma zone de confort.

Pendant que j’avance, je pense sans doute à Elliot Ratelle, 11 ans, que je ne connais pas. Elliot, un petit sportif, a appris le 24 octobre dernier qu’il est atteint de leucémie lymphoblastique aiguë. Il est hospitalisé depuis ce jour-là au Centre de Cancérologie Charles-Bruneau. « Vous n’avez pas besoin de pleurer, parce que de toute façon je vais guérir », a-t-il dit à sa famille. Sa cousine Rafaelle fera partie de la marche.

Je marcherai tantôt pour Cheyenne Robion, 3 ans, qui a subi au mois d’août son dernier traitement de chimiothérapie. Après deux ans de combat, elle peut enfin savourer ce qu’est une enfance. Bonne rémission, Cheyenne.

Quand je serai fatigué, je penserai à la petite Adele Laflamme. Elle aussi aura bien besoin d’encouragement pour la 2e partie de ses traitements, qui vont se poursuivre jusqu’en mars 2014. Une épreuve qu’elle traverse avec courage et bonne humeur, du haut de ses… 4 ans.

Tantôt, j’ai marché à côté du petit Anthony Vachon, 4 ans, atteint d’une leucémie lymphoblastique aiguë. Et je penserai à ses parents, qui combattent à ses côtés et qui n’arrêteront pas pour les prochains mois. Sa maman est venue faire un bout de chemin avec nous, au départ du 24h de marche.

Et quand j’aurai plusieurs dizaines de kilomètres dans les souliers, et que les jambes me feront mal, j’aurai plein d’autres sources de motivation :

Comme Émilie Dagenais, 14 ans, qui a combattu non pas un, mais deux cancers. Maintenant en rémission, elle passe 15 heures par semaine sur la patinoire, pour réaliser son rêve de se rendre au championnat canadien de patinage artistique. Quelque chose me dit qu’elle en a la force…

Je penserai aussi aux réussites. Comme Marie-Soleil Quesnel, qui a combattu une tumeur cérébrale à l’âge de 9 mois seulement. À l’époque, elle n’avait qu’une chance sur deux de survivre. Aujourd’hui elle a 18 ans et elle est en bonne voie de guérison.

Je me ferai une ampoule pour Émilie Dubé, 13 ans, qui célèbre ses 4 ans de rémission d’une tumeur cérébrale.

Je monterai une côte pour Jérémie Giroux qui du haut de ses 10 ans, démontre tous les jours qu’il est possible de surmonter l’adversité. Il combat courageusement la leucémie depuis août 2010. On avance avec toi, Jérémie.

J’imaginerai le petit Jérôme Rouiller, 7 ans, tout heureux d’avoir fini ses traitements et d’amorcer sa rémission. On rêve déjà de la guérison, dans 5 ans.

Xavier Bigras, 17 ans, Juliette Martin, 16 ans, Rafaelle Forget, 15 ans. Tous sur le chemin de la guérison, après avoir combattu avec une détermination inimaginable.

Et bien sûr, la petite Marilou De Repentigny, la porte parole officielle du 24h Tremblant (et la jolie fille sur la photo en haut de ce billet), qui a célébré sa guérison il y a quelques mois. Son sourire est déjà magnifique en photo, mais je vous jure qu’en personne, il est encore plus impressionnant.

Je remercie les gens du Centre de Cancérologie Charles-Bruneau de m’avoir envoyé ces histoires d’enfants et de leurs parents. Parce que ça me motive encore plus à continuer de marcher.

Je soigne mes courbatures avant de reprendre la route pour la prochaine étape. Vous pouvez donner au 24h de marche ici. Les dons sont distribués à 4 fondations qui améliorent la vie des enfants malades et de leur famille :

La Fondation du Centre de Cancérologie Charles-Bruneau
La Fondation Tremblant
La Fondation des Sénateurs d’Ottawa
La Fondation Martin-Matte

Merci!

(Et ayoye.)

Pour suivre Louis-Simon: http://www.facebook.com/pageLSF

Laissez un commentaire

Photo de Louis-Simon Ferland

Louis-Simon Ferland

Blogueur

Voir tous les billets >>

L'infolettre Yoopa

Je désire recevoir les offres privilèges de YoopaSe désabonner

Les incontournables

Sondage

Qu’avez-vous en tĂŞte pour les prochaines vacances estivales?
Voir tous les sondages >>