PUBLICITÉ

Les phases d’affirmation des enfants

image article

Apprendre à s’affirmer fait partie des habiletés que les petits développent tout au long de leur enfance… et même jusqu’à l’âge adulte. Toutefois, ils s’affirment de différentes façons à tous les âges. Aussi, leur besoin de s’affirmer évolue avec les ans, passant d’un désir d’autonomie à une phase d’opposition ou même de négociation.

Toutefois, il est nécessaire pour les enfants de savoir comment s’affirmer, dans le respect des autres et de soi, pour aussi favoriser le partage, l’identification, la capacité à interagir avec les autres, se faire des amis et les compétences sociales.

Voici quelques phases d’affirmation des enfants

Vers 7-8 mois

Notre bébé affirme sa personnalité notamment en essayant de prendre part à nos conversations. On remarque qu’il prononce des syllabes pendant qu’on parle avec d’autres et cherche davantage à attirer notre attention. Cette période coïncide aussi avec l’angoisse de séparation pendant laquelle notre enfant – avant tout souriant – se met à pleurer ou à chigner en présence d’étranger.

À partir de 18 mois

C’est le début du fameux (et long!) « terrible two », cette phase d’opposition et du tonitruant « non » que répète notre enfant pour un oui et pour un non. En fait, il teste constamment nos limites. Notre patience en prend un dur coup! On ne reconnait plus notre enfant, bien souvent. Il s’oppose à tout (et son contraire!) et dès qu’il est contrarié, il pique de mémorables crises, fait le « bacon », pleure, crie, etc. Ses colères sont fréquentes – mais passagères! – et ne tolère bien mal se faire dire « non » même si c’est son mot préféré. Aussi, c’est souvent vers cet âge où il veut tout faire seul… au risque de se fâcher parce qu’il ne réussit pas comme il le souhaite.

Vers 4 ans

Notre enfant a un grand besoin de s’identifier, il est donc normal qu’il essaie d’imiter les autres, dont nous les parents. Aussi, il est en mode « J’impressionne les grands! » alors c’est le clown, l’enfant qui multiplie les spectacles de salon, etc. Il cherche à attirer notre attention plus positivement que durant le « terrible two » mais c’est assez intense aussi.

Dès 5 ans ou le début de l’école

Avec le début de l’école, nos enfants n’ont pas d’autres choix que de s’affirmer pour prendre leur place et se faire des amis. C’est autour de cette période qu’il prend conscience de son pouvoir de « manipulation » et qu’il commence les luttes contre tous ses rivaux potentiels (fratrie, amis, etc.). Il négocie énormément et voudrait que toujours on l’écoute en premier. L’école amène nos enfants à s’exprimer et à s’affirmer mais aussi d’attendre leur tour et de se frotter à d’autres personnalités. Toute une évolution en constant changement!

Entre 9 et 11 ans

Attention, notre enfant affirme son besoin d’autonomie, non sans (parfois) quelques manques de délicatesse et de politesse. Désormais, nous ne sommes plus sa principale influence. Les parents ont été détrônés par son cercle d’amis. Il  négocie, contredit, répond, défie et remet en doute ce qu’on lui propose C’est un classique de la préadolescence qui commence.

Un peu plus sur le sujet

Responsabiliser son enfant. Par Germain Duclos et Martin Duclos, éditions du CHU Sainte-Justine, 2005. ISBN : 9782896190331

Les Psy-trucs pour les 6 à 9 ans. Par Suzanne Vallières, Les éditions de l’Homme, 2012. ISBN : 9782761935746