PUBLICITÉ

Comment gérer les crises de mon fils de 3 ans?

Comportements 2-3 ANS image article
Question: 
 
Bonjour,
 
Mon fils de 3 ans 1/2 fait des crises à longueur de journée. Jusqu’à tout récemment, tout allait bien. Il a toutefois commencé à vouloir tout faire seul.
 
Jusque là, ça allait. C’était un peu plus long, mais comme il a 3 ans, il réussit assez bien ce qu’il entreprend. Nous en sommes toutefois à un point que dès qu’on fait une chose qu’il aurait voulu faire, une crise de larme éclate.
 
Je suis consciente qu’à cet âge là il veut de l’autonomie et on lui laisse faire beaucoup de choses, mais on ne sait plus comment gérer les crises qui surviennent dès qu’on omet de le laisser faire en premier quelque chose. 
 
Pour l’instant, la meilleure solution qu’on a trouvé est de le mettre en retrait en lui expliquant qu’il est assis à l’écart car il doit se calmer, ce qui diminue la durée des pleurs à environ 5 minutes.
 
Dès que la crise est finie, on retrouve un petit garçon joyeux et très coopératif. On le laisse faire le plus de choses possible par lui même.
 
Est-ce qu’on s’y prend bien car la fréquence des crises ne semble pas diminuer. 
 
Y a-t-il une autre solution pour lui permettre de mieux contrôler ses émotions et diminuer les crises pour les gestes très anodins du quotidien ?
 
Merci, 
 
Isabelle
 
Réponse: 
 
Bonjour Isabelle,
 
Votre stratégie semble adéquate! En plus, vous dites que la durée diminue alors ne perdez pas espoir!  Il est en recherche d’autonomie. L’autonomie c’est aussi d’apprendre à gérer ses émotions seul. 
 
Je vous encourage à ne pas le laisser tout refaire uniquement parce qu’il se fâche. Vous risquez ainsi d’encourager sans le vouloir son comportement. Lorsqu’il se fâche, soyez empathique et reflétez lui ce qu’il ressent. « Tu es fâché car tu voulais ouvrir la porte tout seul. Je comprend mon grand. C’est vrai que c’est l’fun de faire des choses tout seul! » Et passez à un autre sujet, et ce même s’il continue de pleurer et crier. 
 
Avec le temps, il comprendra que des fois c’est lui et des fois c’est vous! De plus, il se sentira compris, ce qui peut réduire sa colère davantage que si vous lui dites qu’il n’a pas à se fâcher pour ça. Pour lui, à ce moment là, c’est important!Restez calme, confiante et laissez passer quelques semaines. Ils vieillissent vite à cet âge! C’est parfois surprenant les acquis qu’ils développent en quelques semaines. 
 
Si toutefois, tout ceci devient récurent et prend de l’ampleur, n’hésitez pas à demander de l’aide de quelqu’un de l’extérieur de la situation.
 
En espérant vous avoir rassurer un peu!