PUBLICITÉ

Le port du casque

Comportements 10-12 ANS image article

Question :

Mon fils de 12 ans trouve dépassé de porter un casque lorsqu’il fait de la planche à neige, du ski ou du patin. Dois-je continuer à lui imposer de porter son casque ?

 

Réponse :

Bonjour,

Il n’est pas facile de faire comprendre à un jeune que le port du casque est essentiel à sa sécurité. Les jeunes de 12 ans (et plus) se sentent souvent invincibles et surtout ils croient que la sécurité c’est pour les plus jeunes. Ils nous disent qu’ils savent ce qu’ils font et que rien ne peut leur arriver.

Toutefois, ils ne sont pas invincibles et ils sont à risque, comme tout le monde, de subir un accident. Selon une étude internationale, les traumatismes crâniens constituent la principale cause de décès chez les skieurs et les surfeurs des neiges. Les traumatismes cérébraux sont responsables de 50 à 88 % des décès survenant dans les stations de ski et de 67 % des décès chez les enfants skieurs.

Plusieurs études ont réussi à démontrer l’efficacité du port du casque, en prévention des traumatismes crâniens, lors de la pratique de sports de glisse. On évalue que près de la moitié des gens portant un casque pourraient éviter un traumatisme crânien. Selon l'Association des médecins d'urgence du Québec (AMUQ), dans les sports de glisse, 60% des traumatismes crâniens seraient évités grâce au port du casque protecteur.

Certaines personnes croient que l’obligation de porter un casque pour pratiquer un sport fait diminuer la pratique de ce sport.  Toutefois, des preuves tangibles prouvent hors de tout doute le contraire. Les études canadiennes portant sur les lois sur le port obligatoire du casque de cycliste ont démontré que les enfants n'ont aucunement réduit la fréquence de leurs activités de cyclisme à la suite de la mise en application des lois sur le port du casque. Le hockey récréatif nécessite également le port du casque et demeure un sport d'hiver fort populaire au Canada.

Votre fils ne serait pas le seul à porter son casque puisque 92% des jeunes de moins de 12 ans et 70 % des 12 à 24 ans se sont dotés d'un casque pour dévaler les pentes.

Aussi en février 2007, le gouvernement du Québec à rendu obligatoire le port du casque dans les parcs à neige où les planchistes réalisent  des manœuvres en utilisant des rampes. Donc, si votre fils fréquente ce genre de parc à neige, il a l’obligation de porter son casque sinon le centre de ski ne le laissera pas y pratiquer son sport. 

Je vous invite à lire le témoignage de cette mère d’un jeune de 14 ans. Cette histoire parle du casque de vélo mais elle s’applique très bien au port du casque de ski.

Hélène Boissonneault
Grandirensecurite.com

 

Vous aimeriez poser une question à l'expert? Écrivez ici!