PUBLICITÉ

Que faire quand les punitions ne fonctionnent pas?

Comportements 0-24 MOIS image article

Question :

Bonjour,

Mon garçon a maintenant 19 mois et j'essaie de le punir quand il fait quelque chose de mal. Je le mets dans un coin en lui disant que ce qu’il a fait était mal (avec un avertissement avant), mais voilà que monsieur rit de moi. Plus je le remets dans le coin, parce qu’il se lève, marche à 4 pattes, etc., plus il pense que c'est un jeu.

Pourtant je ne lui dis rien, mais cela peut se dérouler pendant une demi-heure et ensuite, il va dans la bassinette où là il finit par comprendre que ce n’était pas un jeu. Mais bientôt la bassinette ne sera plus à lui car je suis enceinte de 26 semaines. À la garderie et ailleurs: chez mes parents et même chez ma belle-sœur lorsqu’il est puni, ça marche et il ne se lève pas et comprend.

Par ailleurs, quand il frappe et crie, je lui dis que c'est méchant, mais il n'a pas l'air de comprendre. Même quand papa est là c'est la même chose. Que dois-je faire ?

Souvent, quand je le mets en punition il recommence tout de suite après. Il touche à tout ce qu'il n’a pas le droit de toucher et déplace plein de choses comme les chaises, les tables de salon, mais je crois que c’est juste pour attirer l’attention. Est-ce possible?

Hélène

 

Réponse :

Bonjour

Votre petit bonhomme semble avoir trouvé les façons les plus efficaces pour obtenir votre attention. Je n’ai que très peu d’information sur les comportements que vous jugez comme inadéquats. Il serait important à mon avis de commencer par l’observer. Je vous invite à noter vos observations afin de pouvoir quantifier de façon réaliste ces comportements. Nous vous proposons quelques grilles d’observation dans notre boutique en ligne, mais il vous est possible de vous en créer une par vous-même.

Voici les grandes lignes pour créer votre grille :

  • Quels sont les comportements inadéquats chez votre fils?
  • Qu’est-ce qui les déclenche?
  • Noter le jour, l’heure, la durée, le lieu et les personnes présentes lors de ces comportements. Ceci vous permettra, entre autres, d’en déterminer la fréquence.
  • Quelle est votre intervention?
  • Comment y réagit-il? Son degré d’intensité.
  • Comment vous sentez-vous? En colère, découragée, impuissante, etc.
  • Comment les autres adultes interviennent avec votre fils et comment réagit-il?
  • Qu’est-ce qui est semblable et/ou différent par rapport à votre façon de faire?

 

Je vous suggère de l’observer pendant deux bonnes semaines. Par la suite, vous pourrez peut-être en faire ressortir les constantes qui vous éclaireront sur la source de ses comportements.

Je vous propose maintenant quelques pistes de réflexion :

  • Où en est votre fils au niveau du développement de ses habiletés langagières? Les enfants qui n’ont pas encore fait l’acquisition de beaucoup de vocabulaire tentent de se faire comprendre avec les moyens qu’ils ont, comme crier, taper, pousser, etc. La stimulation du langage est parfois un bon moyen pour faire diminuer certains comportements agressifs.
  • Est-ce que ces comportements sont nouveaux? Si oui, y a-t-il un événement qui pourrait les expliquer?
  • Est-ce que vous avez des moments de plaisir avec votre fils ou vous avez l’impression de constamment « jouer à la police »? La complicité et le plaisir maintiennent un bon lien affectif ce qui vient créer un équilibre face aux règles que nous imposons aux enfants.
  • Est-ce que vous utilisez le retrait de façon systématique? Il est recommandé de privilégier les conséquences logiques à un comportement inadéquat afin d’aider l’enfant à comprendre.

 

Je pourrais vous présenter quelques interventions telles que l’ignorance intentionnelle, mais ce n’est peut-être pas la meilleure intervention. Il n’y a pas d’intervention magique et il me manque malheureusement beaucoup trop d’information pour m’avancer. Je vous invite cependant à faire la lecture des références ci-dessous qui pourraient vous aider à mon avis.

Références pertinentes :

 

Réponses YOOPA :

 

Réponse Nanny secours

Ebooks Nanny secours

 

Textes

 

Vous hésitez toujours sur vos choix d’intervention? Consultez un coach familial qui pourra venir vous aider à mieux comprendre la situation et adapter les interventions à vos besoins. Vous n’avez pas de coach familial dans votre région? Utilisez le service de soutien téléphonique qui pourra aussi vous aider. Rien de mieux que de pouvoir interagir directement avec l’intervenant.

Hélène Fagnan
Coach familial
Fondatrice de Nanny secours
www.nannysecours.com

 

Vous aimeriez poser une question à l'expert? Écrivez ici