PUBLICITÉ

Tout lui répéter

Comportements image article

Question :

Bonjour Yoopa!
Moi j'ai des tonnes de questions!
Avec 4 enfants, je pense que ça ne fais que commencer (ou plutôt, continuer en hausse!).
Bref, voici une de mes questions:

Hélène : Nous avons une grande qui aura 11 ans le mois prochain. Ce qui nous embête est son manque continu d'obéissance. En gros, elle nous fait répéter aussi souvent que possible (et là j'omets de mentionner l'ingratitude). Du coup, elle influence énormément son petit frère (qui aura bientôt 5 ans) et sa petite sœur (de 3 ans) -le dernier n'a que 8 mois alors ça va- et bien sûr nous voulons remédier à tout ça. Quand on la met en retrait, elle répond ou elle fait du tapage. Bref, de la pure provocation. Comment doit-on réagir? La laisser faire du bruit? L'ignorer? La réprimander lorsqu'elle nous répond?
Merci!
Kathy

Réponse :

Bonjour Kathy,

J’avoue qu’il me faudrait plus d’informations pour mieux comprendre le fonctionnement global de votre famille, mais je vais tout de même tenter de vous donner une piste.

• Tout d’abord, est-ce que les règles de la maison sont claires pour vous et vos enfants?

• Est-ce que votre fille a toujours eu ce comportement, ou bien il est présent depuis peu? Si celui-ci est récent, elle réagit peut-être à quelque chose qui lui est arrivée.

• Êtes-vous toujours intervenu de la même façon avec vos enfants?

• Vous dites qu’elle vous fait répéter le plus souvent possible mais est-ce que les limites sont claires pour elle et sont-elles toujours les mêmes? C’est-à-dire, vous arrêtez de répéter après combien de fois? Fixez-vous un nombre et respectez le, le plus possible.

• Par ingratitude, que voulez-vous dire? Elle ne semble pas reconnaissante pour tout ce que vous faites ou avez fait pour elle? Elle n’a jamais connu autre chose, donc il peut lui être difficile d’en comprendre la valeur car tout ça est de l’acquis pour elle. Évidemment, ça ne lui donne pas le droit d’agir ainsi !

En premier lieu, vous devez clarifier les règles de la maison. Commencez par en discuter en couple et une fois qu’elles sont claires, présentez-les officiellement à toute la famille. Dans le but d’aider tout le monde à ne pas perdre de vue celles-ci, l’idéal est d’utiliser des images illustrant les consignes et de les afficher au mur comme support visuel. Pas très esthétique mais efficace ! hihihi

Votre fille a 11 ans et se rapproche à très grands pas de l’adolescence et des fameuses hormones ! Le moment est bien choisi pour réviser votre façon de faire. Avez-vous tenté de discuter avec elle calmement de vos attentes, de ses réactions et de comment elle perçoit tout ça? Plus les enfants vieillissent et moins on peut seulement leur imposer nos choix de parents. Demandez-lui de vous aider à trouver des solutions pour que vous vous entendiez mieux, ce qu’elle attend de vous. Elle doit sentir que vous l’écoutez et prenez en compte son point de vue. Cela ne veut pas dire de la laisser faire tout ce qu’elle veut mais plutôt de fixer avec elle certaines limites et façon de faire que vous êtes tous prêts à respecter. Demandez-lui quelles conséquences seraient appropriées selon elle si elle ne respectait pas les consignes que vous venez d’établir.

Votre deuxième enfant a 5 ans donc elle vous a eu pour elle seule pendant 6 ans. Comment elle vit ça? Avez-vous encore des moments 1-1 avec elle? Il est très important d’entretenir votre lien affectif avec elle afin d’équilibrer votre relation. Si elle a toujours l’impression que vous êtes sur son dos, elle aura moins envie de vous écouter. Cependant, si elle se sent acceptée et écoutée, elle rouspètera encore mais aura quand même plus tendance à respecter les limites. Comme chacun d’entre nous, lorsque nous voulons préserver la qualité de notre lien avec quelqu’un avec qui on se sent bien, on a tendance à être plus conciliant.

Pour répondre à votre question à savoir comment réagir lorsque vous la mettez en retrait, l’ignorer est une bonne tactique mais j’imagine qu’avec les trois autres enfants, cela complique un peu les choses !! hihihi Vous pouvez lui donner le choix de se calmer ou d’aller dans sa chambre pour se calmer. À son âge, il est peu probable qu’elle fasse une association négative avec celle-ci et altère son sommeil. Elle choisit de réagir ainsi et c’est son choix mais vous n’avez pas à le subir. Elle se calme ou va se calmer dans sa chambre. Elle reviendra lorsqu’elle sera prête à se comporter de façon acceptable.

Il est évident que d’observer quand, pourquoi et comment elle agit comme ça peut vous donner de bons indices mais je crois que de lui parler franchement est la première étape. Vous devrez être réceptif à ses commentaires afin qu’elle se sente en confiance de vous en confier davantage. Le danger est de tomber dans le « toujours » et « jamais ». « tu fais toujours ça….  tu fais jamais ça… » Ce sont deux mots à éviter le plus possible avec les enfants car ils cachent un message que vous ne voulez pas vraiment livrer. Vous aimez et croyez au potentiel de vos enfants mais eux ne peuvent que se fier à l’image que vous leur renvoyer d’eux-mêmes. Il est très fataliste de dire à quelqu’un qu’il n’est jamais capable de faire ce qu’on lui demande, par exemple. Vous lui dites que vous ne croyez pas qu’il en est capable, vous le condamnez d’avance sans le vouloir.
 
En espérant que ma réponse à répondu à vos attentes !

Hélène Fagnan
Fondatrice et coach parental de Nanny secours
www.nannysecours.com

Vous aimeriez poser une question à l'expert? Écrivez ici !