PUBLICITÉ

Caca dans les bobettes!

Développement de l'enfant 2-3 ANS image article

Question :

Bonjour!

Je travail en CPE et j’ai un groupe de 3 ans et demi. J’ai un petit garçon de presque 4 ans (4 ans en juin!) et il fait toujours caca dans ses bobettes. Pour les pipis, ça peut aller, mais les cacas, il se cache pour les faire et ne le dit pas. Le caca ne le dérange pas. Il peut en faire jusqu'à 6 par jour dans ses bobettes. Il a été propre 2 semaines à la maison et jamais au CPE. Il est capable de se contrôler, car il peut être une journée sans y aller.  J'ai essayé un tableau de motivation, l'envoyer souvent aux toilettes, des autocollants, pratiquement tout ce que j'ai appris et rien ne fonctionne. À la maison, c'est la même chose et même qu'il a recommencé a faire pipi dans sa culotte la fin de semaine. Les parents sont à bout de souffle et moi, je ne sais plus quoi essayer et quoi leur dire pour les aider. J'aurais besoin de votre aide.

Votre site est vraiment super. Continuez votre beau travail.

Merci de vos réponses, 

Josée

 

Réponse :

Bonjour Josée, 

Pas évident dans votre réalité quotidienne avec 7 autres enfants! ;)

Je me demande... 

  • Depuis quand l’apprentissage à la propreté a débuté?
  • Comment les parents ont amené la chose à leur enfant?
  • Quel est leur attitude par rapport à ça? Mettent-ils de la pression sur leur enfant?
  • Accorde-t-il trop d’importance à la situation?
  • Est-il en petite culotte ou en pull-up?
  • Est-ce un moyen pour l’enfant d’avoir un peu de contrôle sur sa vie?
  • Est-ce qu’il vit un changement ou quelque chose de particulier à la maison?
  • Point de vue sociale, est-il bien intégré au groupe? Il participe aux activités proposées?
  • Pourquoi ne va-t-il pas aux toilettes lorsqu’il en a besoin? Est-ce parce que son jeu est trop amusant et qu’il ne veut pas arrêter? Ou encore qu’il a peur qu’on lui prenne son jouet? Si c’est le cas, dites-lui que vous savez qu’il a beaucoup de plaisir et qu’il n’a pas envie de s’arrêter. Rassurez-le en lui disant que vous mettrez son jouet sur votre comptoir pour le surveiller.

L’impression que ça me donne c’est qu’il en retire beaucoup d’attention. Les parents sont très préoccupés par la situation et vous avez mis en place plusieurs stratégies afin de motiver l’enfant dans son apprentissage. Il est, à mon avis, en apprentissage de la propreté depuis un peu trop longtemps. Normalement, lorsqu’on voit que ça ne fonctionne pas, on revient aux couches pendant quelques semaines avant de refaire un essai pour voir si l’enfant est physiologiquement prêt.

Je vous propose donc, à vous et aux parents, de lâchez prise! hihihi Demandez aux parents d’exposer la situation à l’enfant et de lui expliquer les options possibles qui se présentent à lui. 

« Ça fait déjà quelques temps que tu es en petites culottes mais tu fais encore caca dans tes culottes à tous les jours. Peut-être que tu n’es pas encore prêt à ne plus avoir de couches. Si tu es d’accord, on va recommencer à mettre des couches. »

S’il ne dit rien, amenez-le se changer et une fois fait, on n’en parle plus. S’il refuse, offrez-lui le choix, soit il est en petite culotte et va à la toilette lorsqu’il en a besoin ou bien on remet les couches. Les deux options sont correctes. Évitez « tu vas remettre des couches comme les bébés ». Il tient à garder ses petites culottes? Dites-lui que vous faites un essai de quelques jours (2 à 4 jours qui pourraient être clairement indiqués sur un calendrier) et que s’il fait caca dans ses culottes vous recommencerez les couches.

L’enfant est de retour aux couches sans trop d’opposition, oubliez complètement le sujet, autant à la maison qu’à la garderie, pendant quelques semaines. Vous pourrez faire un essai dans 4 à 6 semaines. L’enfant refuse, dites-lui que pour le moment c’est comme ça. Vous venez de faire un essai de quelques jours et ça n’a pas fonctionné donc vous ferez un autre essai plus tard. Si l’enfant vous dit qu’il va aller aux toilettes sans faute, dites-lui que c’est super et que vous allez refaire un essai dans 1 semaine. 

L’idée n’est pas de faire sentir à l’enfant qu’il a échoué et qu’il est encore un bébé mais plus de lui permettre de vivre les conséquences de ses choix. Il refuse d’aller aux toilettes, c’est correct mais il retourne aux couches. C’est tout l’un ou tout l’autre. Peut-être que ce n’est pas de la « manipulation » et qu’il n’est vraiment pas prêt donc il est préférable de retourner aux couches afin qu’il arrête de vivre des échecs par rapport à ça. 

Parallèlement à ça, lui offrir des choix pourrait l’amener à avoir plus l’impression de pouvoir contrôler un peu sa vie. Ne plus accorder d’attention au fait qu’il soit en culotte ou non aidera sûrement aussi beaucoup.

Bonne chance!

Hélène Fagnan
Coach parental
Fondatrice Nanny secours
514-233-6589
www.nannysecours.com

 

Vous aimeriez poser une question à l'expert? Écrivez ici!