PUBLICITÉ

Encore du caca

Développement de l'enfant 4-5 ANS image article

Question :

Bonjour. 

J’ai un garçon qui a eu 4 ans le 8 décembre, et malheureusement ... il refuse de faire caca dans la toilette ! J’ai tout essayé, ça ne veut pas fonctionner. C’est déjà arriver qu’il le fasse, mais il ne veut jamais retenter l’expérience.

Côté pipi, ça fait très longtemps qu’il est propre, je n’ai aucun problème.... mais le caca... je ne suis plus capable!  Quoi faire ?

Stéphanie

 

Réponse :

Bonjour,

J’ai choisi de laisser une collègue de notre réseau de coachs familiaux répondre à votre question. Véronique St-Germain, coach familial et fondatrice de SOS Parents a d’ailleurs publié un livre sur l’apprentissage à la propreté.

Bonne lecture!

Bonjour Stéphanie,

Je comprends que vous ayez hâte que votre garçon soit aussi propre pour les selles. Comme parents, nous ne nierons pas le fait que laver les sous-vêtements souillés de selles est plutôt désagréable. Fiston étant propre pour les urines depuis longtemps, votre impatience est compréhensible!

Avant toute chose, vous devez savoir que selon la psychanalyse freudienne, l’enfant entre 2 et 4-5 ans est au stade anal. En résumé, durant cette période, les selles de l’enfant ont une grande importance. L’enfant commence à contrôler ses sphincters. Il prend conscience qu’il a un contrôle sur la rétention et l’expulsion. Il peut percevoir ses selles comme un prolongement de lui-même, ce qui peut être la cause de la rétention. Il peut également les voir comme extérieur à lui et accepter de donner (expulsion). Il constate qu’il est le seul à en avoir le contrôle. Selon son choix, il peut vous faire plaisir ou vous fâcher.

Le stress peut également être une cause de sa difficulté avec les selles. Il peut être lié à un changement dans sa vie comme un déménagement, un nouveau bébé, le début de la garderie, etc.

Au niveau médical, il peut avoir de la difficulté parce qu’il a ou a eu des problèmes de constipation ou des fissures au niveau de l’anus. Il peut avoir associé faire des selles et douleurs.

Peu importe la cause de son refus à faire ses selles dans la toilette, vous ne devez pas vous fâcher, le punir, le réprimander ou lui mettre de la pression pour qu’il réussisse à le faire dans la toilette. Utiliser une de ces méthodes négatives augmenterait la détresse de votre fils et rendrait l’apprentissage à la propreté davantage négative à ses yeux, ce qui ne fera que maintenir le problème.

Vous devez comprendre la détresse de votre enfant et l’amener à la dissocier de l’élimination des selles.

Vous dites avoir tout essayé sans succès. Alors la première chose que je vous conseille est de prendre une pause une semaine ou deux. Votre fils doit ressentir une énorme pression, et cela ne peut que nuire au processus. Durant cette période, soit vous acceptez de le changer sans broncher (même pas un soupir) ou vous mettez des culottes de type pull-ups pour les selles. (Personnellement, je privilégie la première option).

Lisez-lui le livre Le long voyage de monsieur Caca, aux éditions Les 400 coups. Celui-ci permet à l'enfant de comprendre qu'éliminer les selles est un processus normal de la digestion, et que ce n'est pas dangereux.

Soyez attentive aux premiers signes que votre fils a une selle à faire. Ce cache-t-il? Cesse-t-il subitement ce qu’il faisait? Il force? Cela arrive toujours à la même période de la journée? Dès que vous soupçonnez qu’il a une selle à faire, invitez-le à venir sur la toilette. Félicitez-le dès qu’il accepte de se rendre. Il le fait dans la toilette? Faites-lui remarquer à quel point il est grand et que vous êtes fière de lui. Il s’échappe avant de se rendre, peu importe, la prochaine fois il fera mieux. Vous pouvez utiliser un tableau de motivation comme celui inclus dans mon livre Bye-bye les couches, aux éditions Les productions dans la vraie vie. L’idée du tableau est de remémorer à l’enfant ses réussites, en évitant de mettre l’accent sur les échecs. (Le livre est disponible en libraire et dans la boutique de NannySecours)

Votre objectif est d’éliminer tout gain négatif et d’augmenter les gains positifs. Votre fils finira par faire toutes ses selles à la toilette s’il se sent compris et sécurisé par votre attitude calme et sans pression.

Comme dans tout processus, patience et persévérance sont de mises. N’hésitez pas à consulter un coach familial pour vous soutenir si vous désespérez. Un simple soutien téléphonique peut vous permettre de tenir bon. Rappelez-vous que nous sommes là pour vous en cas de besoin!

Véronique St-Germain
coach familial
Fondatrice de SOS Parents

 

Je vous invite à consulter nos références de livres sur le sujet sur notre page Facebook.

Bonne chance dans vos démarches.

Hélène Fagnan
Coach familial
Fondatrice de Nanny secours
www.nannysecours.com

 

Vous aimeriez poser une question à l'expert? Écrivez ici!

 

À voir également