PUBLICITÉ

Organisation : la clé d’une rentrée moins stressante

Développement de l'enfant image article

Ça y est, le décompte annonçant la fin des vacances scolaires est commencé. Chaque année, c’est la même chose : vous faites un peu (beaucoup) de déni et repoussez l’inévitable le plus possible. Puis, c’est la course quelques jours avant la date fatidique. Et si on changeait les choses pour la rentrée 2018-2019 ? Comment ? Grâce à une bonne organisation.

Les fournitures scolaires le plus tôt possible

Il n’y a rien de pire que se retrouver, avec une foule d’autres parents retardataires, devant des étagères vides. Pour échapper à la cohue, achetez plutôt les fournitures scolaires deux ou trois semaines avant le retour en classe. Et n’hésitez pas à consulter les circulaires afin de profiter des meilleures aubaines.

Pour éviter de finir d’identifier les vêtements et autres effets scolaires de votre enfant à minuit la veille de la rentrée, prenez-vous une semaine à l’avance. Vous vous rendrez rapidement compte que c’est long identifier 24 crayons de couleur, 16 crayons-feutres et 12 crayons de plomb.

L’agenda familial

Rendez-vous chez le médecin, le dentiste et l’optométriste, rentrée progressive du petit dernier qui commence la maternelle, pique-nique de la rentrée… comment se rappeler tout cela ? Impossible sans un bon agenda familial. Du rendez-vous chez la coiffeuse de maman, à la partie de soccer de fiston, en passant par le 5 à 7 de papa, on inscrit tout, tout, tout. Voilà la clé du succès.

Retour à la routine

L’été, particulièrement lors des vacances familiales, on a tendance à lâcher la bride un peu. Et c’est parfait ainsi ! Les enfants se couchent plus tard, les heures de repas sont chamboulées et la douche est parfois remplacée par une baignade dans la piscine ou le lac.

Pour éviter la douche froide (et les crises) que provoque le retour à la routine, une transition progressive est tout indiquée. Ainsi, si vous avez laissé votre enfant se coucher à 22 h depuis la St-Jean, ne vous attendez pas à ce qu’il s’endorme à 20 h 30 du jour au lendemain. En retranchant 5 à 10 minutes par soir, la routine reprendra tout en douceur.

On applique le même principe avec les repas. Si quelques portions de fruits légumes ont été remplacées par de la crème glacée ou un pops’ au cours des dernières semaines, il n’y a pas de mal à cela. Il suffit de revenir à des habitudes plus saines, encore une fois, de façon graduelle.

Un coin devoir bien aménagé

Le coin devoir représente un élément important de la réussite scolaire. C’est pourquoi son aménagement est important. Pour ce faire, inutile de vous lancer dans les dépenses folles. Une table adéquate (celle de la salle à manger peut faire), un bon éclairage et les outils nécessaires à proximité (crayon, gomme à effacer, dictionnaire, grammaire, etc.), c’est tout ce dont votre enfant a besoin.

Des repas et collations santé tout prêts

Quelques jours ou semaines avant la rentrée, cuisinez des recettes doubles. Ainsi, en plus de votre repas, vous pourrez congeler des portions individuelles faciles à sortir lorsque vous manquez de temps pour préparer les lunchs.

Vous pouvez aussi consacrer quelques heures par semaine pour popoter : couper des crudités, confectionner des collations et desserts santé, préparer des repas à l’avance… On double les recettes encore afin de maximiser son temps.

En résumé, plus vous sera organisé, moins la rentrée stressera toute la famille !