PUBLICITÉ

Aider votre enfant à intégrer ses apprentissages

Écoles et études 6-7 ANS image article
Retour au dossier
Tout sur la rentrée

Les travaux que les enfants doivent faire à la maison sont souvent synonymes de maux de tête pour bien des parents. Voici quelques conseils pour soutenir vos enfants.


Auriez-vous quelques trucs pour aider les parents à retravailler à la maison, les matières apprises à l'école?

Gisèle, Repentigny


Même si je ne comprends rien aux nouvelles notions enseignées, puis-je aider mon enfant à bien assimiler ses apprentissages?

Patricia, Rosemère

Tout parent peut aider son enfant dans l'assimilation de ses apprentissages. Le parent est d'ailleurs une des personnes indispensables au cheminement scolaire à la réussite de l'enfant. Bien que plusieurs parents ne s'y retrouvent plus dans ce que leurs enfants apprennent, ils peuvent et doivent continuer de s'impliquer et de les accompagner.

Un parent fera toute la différence dans le cheminement scolaire de son enfant s'il l'encourage et le soutient tout au long de sa scolarité.

La meilleure façon d'assimiler les apprentissages transmis par l'école, c'est par la vie et les réalités de tous les jours. À travers ce qu'ils vivent quotidiennement, les enfants peuvent en plusieurs occasions utiliser ce qu'ils ont appris en l'appliquant sur des réalités de la vie de tous les jours (magasinage, préparation d'une fête, lecture, jeux de société, activités sportives ou familiales).

Le jeu est aussi une des façons privilégiées de revoir plusieurs notions apprises à l'école.

- Demandez à votre enfant de vous faire la lecture. Qu'elle soit à l'âge de vous lire un beau conte de princesse ou qu'il soit assez vieux pour vous lire des articles de votre quotidien favori, l'échange peut devenir rigolo et lui permettre en même temps de peaufiner sa lecture.

- Trouvez des façons amusantes de l'amener à étudier ses leçons différemment (en lisant avec une lampe de poche sous un drap comme s'il était dans une tente, en répétant ses tables de multiplications avec des émotions différentes, en montant ou en descendant les marches assis selon que ses réponses aux questions sont bonnes ou mauvaises, etc.).

- Allez voir un film avec votre jeune et demandez- lui de faire un résumé écrit de ses impressions ou de ce qu'il a retenu du film.

- Préparez une recette en famille de façon à mettre en pratique les notions de mathématique (fractions, quantités, mesures, etc.).

- Inventez des comptines pour apprendre les tables de multiplications ou la conjugaison des verbes.

- Jouez à «cherche et trouve» pour apprendre les mots de vocabulaire.

- Demandez à votre enfant d'écrire des lettres aux gens qu'il apprécie (grandsparents, amis, oncles et tantes) ou faiteslui créer sa propre bande dessinée afin qu'il travaille tout ce qui englobe l'écriture (calligraphie, grammaire, orthographe, etc.)

* Ne tentez pas de déterminer un moment précis pour intégrer ce qu'il a appris à l'école. Allez-y selon la situation et les possibilités qui s'offrent à vous selon les activités familiales et les réalités de votre enfant.

Élèves en difficulté

Pour les enfants qui ont des difficultés d'apprentissage, il faut redoubler de patience et de compréhension. Souvent l'enfant en difficulté souffrira aussi d'un manque de motivation. Cette réaction est bien normale puisqu'il est censé aller à l'école pour avoir du plaisir à apprendre de nouvelles choses et pour s'épanouir.

Cependant, s'il ne se passe pas un jour sans qu'on lui souligne ses difficultés ou ses incompréhensions, il est tout à fait normal qu'il n'ait plus envie d'aller à l'école et de continuer à faire des efforts.

C'est à ce moment-là que les parents et les enseignants doivent travailler conjointement afin de susciter chez l'enfant l'intérêt et le désir de persévérer afin d'accéder à la réussite.

Quant aux devoirs, ils ne sont pas toujours appropriés pour les élèves en difficulté. Plusieurs travaillent très fort pour passer à travers leur journée d'école, et les devoirs deviennent alors un supplice pour bon nombre d'entre eux. C'est en discutant avec l'enseignant qu'un parent peut évaluer la pertinence de donner des devoirs à son enfant en difficulté.

Autres pistes:

1. Prenez soin de souligner toute victoire ou l'atteinte d'un objectif, aussi minimes soient-elles.

2. Évitez de mettre de la pression sur l'enfant et misez davantage sur l'écoute et les encouragements.

3. Demandez à votre jeune de vous expliquer dans ses mots ce qu'il a appris ou ce qu'il a compris de ses apprentissages.

4. Demeurez un modèle pour votre enfant en ayant de bonnes habitudes face à la lecture, à la découverte de différentes choses et aux nouveaux apprentissages qui se présentent quotidiennement. On est constamment en train d'apprendre de nouvelles choses, différentes stratégies ou une multitude d'informations.

5. Maintenez une routine bien établie, qui rassurera votre enfant et qui le guidera dans les tâches qu'il a à accomplir.

6. Mettez à sa disposition des surligneurs et une variété de crayons qui lui permettront de noter de diverses façons les notions à retenir et à étudier.

7. Utilisez un système de récompense pour ses efforts et ses réalisations, afin de le motiver à persévérer.

Les travaux à la maison doivent se faire dans le plaisir et avec motivation. La meilleure façon de ne pas oublier ce qu'on apprend, c'est de l'assimiler en s'amusant et s'intéressant à ce que l'on fait.