PUBLICITÉ

La course pour finir le premier

Écoles et études 4-5 ANS image article
Question:
 
Bonjour,
 
Mon garçon de 6 ans, qui va à la maternelle, a la mauvaise habitude de toujours se dépêcher et faire ses travaux en vitesse. Les nombreux bricolages qu’il me ramène à la maison sont souvent décevants. Je sais qu’il peut faire mieux. Je crains que ça nuise à son apprentissage. Qu’est-ce que les enseignants font à l’école avec des enfants qui font tout trop vite ? Avez-vous des conseils pour la maison ?
 
Véronique
 
Réponse:
 
C’est vrai que comme professeur, lorsque j’encourage mes élèves à produire un travail de qualité, une des plus grandes difficultés est de les ralentir pour qu’ils prennent le temps de bien le faire.
 
Certains élèves, je ne sais pour quelle raison, ont l’impression que s’ils finissent avant les autres, ils auront une récompense ou pourront passer plus rapidement à une autre activité plus amusante.
 
Voici quelques stratégies employées dans les classes qui peuvent facilement être adaptées à la maison :
 
  1. Expliquer combien de temps devrait durer la tâche et pourquoi.
  2. Montrer un exemple d’un travail de qualité et d’un autre fait à la hâte, sans nommer de noms, bien sûr.
  3. Poser des questions pour faire réfléchir l’enfant, ou déposer des papillons adhésifs (Post-it) avec des commentaires sur le travail pendant l’effort.
  4. Annoncer ce qui vient après le travail.
  5. Faire recommencer. Donner un « ticket » de vitesse.
  6. Utiliser une minuterie.
  7. Fournir une grille de vérification.
  8. Récompenser les bons travaux et l’effort en les affichant ou en les présentant au directeur ou à la directrice.
  9. Demander aux élèves de présenter fièrement leur travail devant la classe.
  10. Célébrer l’effort et le travail de qualité.
Comme l’adage le dit : « ce qui mérite d’être fait, mérite d’être bien fait ». – Nicolas Poussin