PUBLICITÉ

Le primaire

Écoles et études 6-7 ANS image article
Présenté par

Au primaire, la façon dont la rentrée se passe dépend souvent de la manière dont l’année précédente s’est terminée. Si votre enfant a subi de l’intimidation ou a vécu des échecs scolaires, il se peut fortement qu’il ne soit pas très enthousiaste à l’idée de retourner à l’école: d’où l’importance de faire avec lui un bilan de l’année scolaire précédente, afin de bien préparer celle qui arrive.

Vous devez faire comprendre à votre jeune qu’il ne vivra pas nécessairement les mêmes conflits cette année et le rassurer en lui disant que vous l’aiderez à prévenir ce genre de situation.

Ce que vous devez faire

Amenez votre enfant à vous parler des situations désagréables qu’il ne veut pas revivre et trouvez ensemble des solutions pour les éviter durant la prochaine année scolaire. Demandez-lui de vous raconter des souvenirs agréables et positifs de l’année dernière. Prévoyez lui offrir des récompenses pour ses bons coups; cela le motivera à atteindre ses objectifs.

Et même si votre jeune est très enthousiaste à l’idée de retourner à l’école, il faut le préparer en lui rappelant que la situation sera un peu différente cette année: il aura un nouveau professeur, de nouveaux camarades de classe, de nouvelles consignes, etc.

La «trousse» scolaire des parents

Pour faciliter la rentrée de votre jeune, il vous faudra:
- Des récompenses, pour souligner ses réalisations.
- Des conséquences, en cas de non-respect des directives.
- Une bonne communication avec votre enfant et son enseignant.
- Du temps, pour l’aider avec certains de ses travaux scolaires et pour l’écouter.
- De la patience.
- De la confiance, envers lui mais aussi envers les intervenants scolaires.
- De la tolérance, car personne n’est parfait. L’important, lorsqu’on trébuche, c’est de pouvoir se relever.

10 trucs pour vivre une belle rentrée

1. Imposez la routine «scolaire» à votre enfant environ une ou deux semaines avant le début des classes.
2. Discutez avec lui de sa rentrée en lui expliquant bien ce qui l’attend. Soyez attentifs à ses craintes et rassurez-le en lui apportant votre soutien en tout temps.
3. Soyez attentifs à ses craintes et rassurez-le en lui apportant votre soutient en tout temps.
4. Amenez votre tout-petit à développer son autonomie en vous assurant qu’il peut exécuter des tâches seul, comme s’habiller et attacher ses chaussures.
5. Faites les achats des fournitures scolaires avec lui pour qu’il puisse choisir ce qui lui plaît.
6. Amenez-le chez le médecin pour un examen de routine de même que chez les autres spécialistes, comme le dentiste; cela vous évitera de prendre des rendez-vous durant les jours de classe.
7. Procurez à votre tout-petit un objet qu’il pourra garder avec lui ou une photo de vous afin de le rassurer en cas de besoin.
8. Faites avec lui le parcours qu’il devra emprunter pour se rendre à l’école afin de l’habituer au trajet et à sa durée.
9. Assurez-vous de vous lever assez tôt afin de bien préparer la première journée de la rentrée. Rien de plus désagréable et de plus stressant que d’être à la dernière minute ce matin-là.
10. Accompagnez votre jeune à l’école, à moins qu’il ne le veuille pas. Votre présence le rassurera et lui permettra de commencer l’année scolaire sur une note agréable. Si vous le pouvez, allez le chercher à la fin des classes.

Page 1 | C'est le début d'un temps nouveau
Page 2 | La maternelle
Page 3 | Le primaire
Page 4 | Le secondaire
Page 5 | Le pensionnat
Page 6 | En garde partagée?