PUBLICITÉ

Quoi offrir comme cadeau à un enseignant?

Écoles et études 8-9 ANS image article

Question:

Bonjour,

J’ai 4 enfants, dont deux d’âge scolaire et deux encore à la garderie. Chaque année je me questionne à savoir si j’offre un cadeau aux enseignants de mes enfants et si oui, quoi leur offrir. J’ai eu plusieurs discussions avec d’autres parents et tous n’ont pas la même opinion. Qu’en pensent les professeurs ?

Pascale

 

Réponse: 

Bonjour Pascale,

Vous n’êtes certainement pas seule à vous questionner. J’ai trois garçons d’âge scolaire, qui ont tous les trois une enseignante de français, une enseignante d’anglais, une monitrice du service de garde et sans oublier le prof d’éducation physique. Pour certains, la liste peut être longue. Je me suis penchée sur la question et j’ai demandé à plusieurs de mes collègues ce qu’ils en pensaient.

 Ce que les enseignants pensent des cadeaux d’enseignants

 

Les enseignants n’ont pas d’attentes, mais tout être humain apprécie la reconnaissance pour un travail fait avec patience et amour.

 

Cadeaux suggérés :

  • Lettre de reconnaissance (par exemple, j’ai déjà reçu un pot dans lequel une élève avait inséré 24 petits mots gentils; un pour chaque jour de l’avent. C’était drôle et sincère)
  • Matériel pour la classe (l’élève qui a choisi de m’offrir un crayon ou un livre, par exemple, est fier lorsque je l’utilise en classe)
  • Objet en lien avec une matière enseignée. (J’utilise souvent des expressions et des jeux de mots avec mes élèves. À Noël, une élève m’a offert des bas de laine pour commencer l’année du bon pied. C’était aussi une tradition chez elle. J’ai trouvé ça très mignon.
  • Une attention particulière qui tiendra compte des goûts de l’enseignant, sera toujours appréciée.

 

Cadeaux à éviter :

  • Chandelles
  • Tasses
  • Chocolats

 

Toutefois, j’en conviens, le sujet est assez délicat. Voici donc ce que j’ai décidé d’essayer cette année. Si je sens que j’offre un cadeau par obligation, pour être dans les bonnes grâces de l’enseignant ou pour faire bonne figure, je n’en ferai pas.

Mais si j’ai envie de dire « merci », je vais montrer ma reconnaissance, et je vais faire partager ce moment à mon enfant pour qu’il sache enfin pourquoi ce fameux « merci » est le mot magique.

 

Emilie

Enseignante et maman