PUBLICITÉ

Sacs à dos: attention au poids!

Écoles et études 6-7 ANS image article
Présenté par
Retour au dossier
Tout sur la rentrée

Chaque jour, nos jeunes doivent transporter un lourd bagage sur leurs épaules pour se rendre à l'école. Un sac à dos mal porté ou trop pesant accroît les risques de blessures de la moelle épinière. Voici quelques conseils pour éviter ce genre d'accidents.

Bien sûr, le sac à dos est indispensable pour transporter diverses choses: livres, collations, chaussures de sport... Toutefois, selon l'Association canadienne de physiothérapie (ACP), un sac à dos trop chargé ou mal porté peut entraîner une mauvaise posture, un étirement excessif des tissus mous du cou, ou encore des blessures musculaires ou articulaires. «Les enfants et les adolescents sont particulièrement vulnérables à de telles blessures. Ils sont en pleine croissance: imposer à leur organisme un stress inutile ou dangereux peut affecter leur santé à long terme», explique Jacynthe Giguère, physiothérapeute à l'Institut de réadaptation en déficience physique de Québec (IRDPQ).

À la pesée!

À VOIR
Flash info animé

Selon l'Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec (OPPQ), si notre enfant se plaint de douleurs lorsqu'il porte son sac, s'il est trop penché vers l'avant ou l'arrière, s'il soutient son sac avec ses mains lorsqu'il est sur son dos ou si sa démarche est laborieuse, il est fort probable que son sac soit trop lourd ou mal ajusté. C'est pourquoi l'OPPQ recommande de peser notre enfant avec et sans sac à dos (de façon régulière et pas seulement à la rentrée scolaire!), et de s'assurer qu'il y met uniquement des objets essentiels. On peut aussi lui montrer à disposer les objets les plus lourds au centre du sac et le plus près du dos et les autres vers l'extérieur afin d'éviter les points de pression.

On devrait également demander à notre enfant de prendre quelques minutes à la fin de chaque journée pour faire le tri dans son sac afin de s'assurer qu'il n'y a mis que le strict nécessaire. «Les jeunes apportent souvent trop de choses à l'école. Se limiter aux feuilles nécessaires aux devoirs permet de ne pas traîner un cartable d'une largeur de deux pouces. Quand on sait qu'il y a un cartable par matière, sans compter les manuels de cours, les jeux électroniques de poche et autres objets inutiles, il n'y a rien d'étonnant que le sac devienne vite trop lourd», nous informe Jacynthe Giguère.

Le sac à dos idéal

• À vide, il ne doit pas peser plus de 500 g pour les plus jeunes et 1 kg pour les adolescents.
• Il ne doit pas être trop grand afin d'éviter que l'enfant le remplisse de façon exagérée.
• Il ne doit pas être plus large que le dos de l'enfant.
• Il doit être équipé de bretelles rembourrées assez larges et facilement réglables.
• Il doit coller le plus possible au dos de l'enfant, et être attaché bien haut sur les épaules.
• Il doit posséder de multiples pochettes utiles pour répartir le poids des objets.

Source: Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec

Page 1 |Attention au poids!
Page 2 | Mieux vaut prévenir que guérir