PUBLICITÉ

Se déplacer de façon sécuritaire

Écoles et études 6-7 ANS image article
Présenté par

Pour les déplacements à bicyclette des enfants, Vélo Québec encourage l’utilisation des pistes cyclables lorsque c’est possible et des rues résidentielles parallèles (plus tranquilles). Voici les conseils de l’organisme aux parents.

• Planifier l’itinéraire le plus sécuritaire possible pour l’enfant et le tester.
• La première fois, effectuer tout le trajet à vélo avec son enfant (et non en le suivant en voiture), en vérifiant qu’il sache bien verrouiller sa bicyclette, une fois arrivé à destination.
• Apprendre à son enfant à respecter le code de la route et les mesures de sécurité: circuler à droite (jamais en sens inverse, ni sur le trottoir), respecter les feux de circulation et les signaux d’arrêt, porter le casque (il doit être stable et bien couvrir le dessus de la tête), se rendre visible lors des déplacements de nuit, etc.

Le choix du vélo

Patrick Howe est formel: les boutiques spécialisées sont les mieux placées pour nous guider, qu’il s’agisse d’acheter un vélo pour enfant ou un vélo pour adulte. Pour des raisons de coût, les bicyclettes pour enfants vendues dans les grandes surfaces sont faites en acier plutôt qu’en aluminium et, avec leur cadre très large et très aérodynamique imitant les vélos pour adulte, elles sont parfois lourdes et difficiles à manier.

Sur le vélo d’enfant comme sur le vélo d’adulte, Vélo Québec recommande de faire changer les pneus à crampons (tape-à- l’oeil) pour des pneus lisses moins larges. La friction sur l’asphalte sera moindre, et la conduite, facilitée. Il faut aussi munir la bicyclette d’un équipement de base (miroir, panier, clochette, garde-boue, phares).

Pour leurs déplacements en ville, les adultes peuvent choisir un vélo de ville (de trois à sept vitesses, avec protège-chaîne) ou un hybride (s’il est utilisé aussi pour de plus longues distances, le week-end). Ils doivent éviter de se procurer un vélo trop cher, qu’ils craindront de se faire voler.

En payant moins de 500$ pour un vélo neuf d’adulte, on risque d’obtenir un engin lourd, peu performant, qui nous causera du souci. Pour un bon vélo d’enfant, il faut s’attendre à payer au minimum 150$ à 200$ en fonction de la hauteur. Pour le même prix, on peut obtenir un vélo usagé de meilleure qualité, sur lequel on fera faire une inspection de base pour une trentaine de dollars.

Page 1 | Au boulot, à l'école... à vélo!
Page 2 | Se déplacer de façon sécuritaire
Page 3 | Le choix du casque et du siège d'enfant