Sophie Brousseau Sexologue

Des vêtements sexy dans sa liste de cadeaux de Noël…

Des vêtements sexy dans sa liste de cadeaux de Noël…
Libellés : Vie de famille Publié le 27-11-2012 à 14:00

Question : 

Bonjour madame Brousseau,

Noël approche à grands pas et ma fille de 10 ans m’a remis sa liste de cadeaux de Noël. Loin d’être surprise par les goûts de ma fille en lisant sa liste, j’ai eu envie de vous écrire car je me questionne sur les adolescentes d’aujourd’hui et mon rôle de mère. Toutes les petites filles autour d’elle s’habillent avec des vêtements de marque, en plus d’être sexy. Elles écoutent de la musique à connotation sexuelle parce que le beat est bon mais sans comprendre un moindre mot des paroles. Donc, ma fille souhaite être comme ses amies, c’est-à-dire mettre du maquillage, s’habiller comme une carte de mode hypersexualisée, écouter de la musique de vedette à moitié vêtues dans les vidéoclips, etc. Je trouve inconcevable que des parents achètent tout ce que leurs enfants désirent sans penser plus loin que le bout de leur nez. Même si ma fille me demande tout ça, je lui dis non. J’essaie de tenir mon bout mais je suis tannée de  la décevoir parce qu’elle ne projette pas la même image que ses amies. Comment puis-je m’y prendre pour lui expliquer mon point de vue, car selon elle, je suis trop vieille pour comprendre?

Une mère inquiète sur l'avenir de nos jeunes filles...

 

Réponse :

Bonjour madame,

En lisant votre message, nous pouvons tous se rappeler l’époque de notre adolescence où nous rêvions de ressembler à nos vedettes et de suivre la gang. Devant les NON répétitifs de nos parents, nous partions à l’école en bougonnant et en ne comprenant pas du tout pourquoi NOS parents étaient aussi bornés par rapport aux autres parents. Dire NON fait partie de notre rôle de parents afin de mettre des limites à nos enfants, selon notre propre jugement. Les autres parents font bien ce qu’ils veulent dans leur maison mais nous avons le droit, nous, d’exprimer nos limites et nos règles. Plutôt que de dire un NON catégorique, sans plus d’explications, il est important de faire connaître notre point de vue à notre enfant. Pourquoi ne voulez-vous pas qu’elle s’habille en fillette sexy? Donnez-lui vos arguments. Si elle vous répond que les boutiques sont remplies de produits de toutes sortes pour les jeunes de son âge, abordez avec elle le fait que les compagnies sont là pour faire de l’argent avant tout et non parce que c’est acceptable que des fillettes mettent du maquillage sur leur visage d’enfants. Dans mes articles, j’aborde souvent l’aspect de développer l’esprit critique de nos enfants afin qu’ils soient en mesure de juger les pours et les contres de tel ou tel aspect de la vie. Par rapport à son désir de s’habiller sexy, demandez-lui quelle image souhaite-t-elle véhiculée en s’habillant ainsi? Pense-t-elle qu’elle sera plus acceptée des autres parce qu’elle fait comme tout le monde?

Aussi, puisque dans sa liste de cadeaux, elle demande des CD de ses groupes préférés sans connaître les paroles, pourquoi ne pas lui imprimer une feuille avec la traduction des chansons. Souvent, les parents ne sont pas bilingues donc, c’est difficile pour eux de comprendre les chansons, c’est pourquoi cet exercice est intéressant puisqu’autant le parent que l’enfant, prend le temps de s’arrêter sur les mots exacts des chansons. Bien sûr, il est possible qu’elle continue à vouloir les écouter car la musique est entraînante, mais au moins, elle pourra porter un jugement sur les paroles. Qui sait, peut-être apportera-t-elle les vraies paroles à ses amies à l’école, et en discuteront-elles ensemble!

Vous soulignez un point intéressant dans votre question, c’est-à-dire que les parents des amies de votre fille achètent tout à leurs enfants. Nous vivons un phénomène malheureux ces années-ci, c’est-à-dire que certains parents n’osent plus dire non et achètent parfois la paix avec leurs enfants. De plus, des parents sont très fiers de voir leurs fillettes belles et sexy, sans penser à l’impact que cela peut avoir sur son groupe d’amis, sur ses interactions avec les gars, etc. Les enfants doivent vivre leur enfance et nous ne devons pas hésiter à tenir notre bout face à leur habillement, par exemple. Elle aura bien le temps, dans sa vie d’adulte, de se maquiller et s’habiller comme bon lui semble, car elle aura développé son jugement et sera à même de savoir si c’est vraiment ce type d’image qu’elle veut présenter aux autres.  

Oui notre fillette peut être jolie, maquillée et bien habillée, mais ce n’est pas une poupée sur qui nous projetons nos propres manques dans notre vie. Trop de parents ont rêvés, par exemple, de jouer au hockey dans leur enfance sans réaliser leur rêve et une fois parents, ils le réalisent à travers leur enfant. Dans certains cas, l’enfant ne joue pas parce qu’il aime ça, mais bien parce que ses parents sont seulement fiers de lui lorsqu’il est sur la glace. C’est la même chose avec les tenues vestimentaires. Des mères magasinent parfois dans les boutiques de jeunes pour que leurs filles enfilent tel ou tel type de vêtement sexy, sans se soucier si leurs filles aiment vraiment ça. Oui d’un côté les parents doivent mettre leurs limites face aux demandes de leurs pré-ados et adolescents mais doivent aussi s’auto-analyser face à leurs propres comportements. Un parent n’a pas à vivre ses propres besoins non-comblés, à travers son enfant.

Autre point que je désire ajouter. N’hésitez pas à valoriser votre fille et à la complimenter lorsqu’elle porte des vêtements de son âge. Nous remarquons que certains parents soulignent la beauté de leurs filles lorsqu’elles sont sexy et non lorsqu’elles portent des vêtements simples. Cela fait en sorte qu’elles se sentent acceptée seulement lorsqu’elles projettent cette image.

Magasiner avec les ados est une tâche très ardue pour bien des parents. Parfois vous direz un non catégorique et d’autres fois je vous propose d’essayer de lui suggérer une alternative qui convient plus à une fille de son âge. Malgré toutes les crises qu’elle fera peut-être, vous devez maintenir votre point de vue et même si elle semble le rejeter du revers de la main, ce dernier l’amène à réfléchir et à se questionner. C’est une richesse que d’être capable de porter un esprit critique sur tout ce qui nous entoure sans avoir peur du jugement des autres.

Bon magasinage! 

Sophie Brousseau
Sexologue
www.sophiebrousseau.com

 

Vous aimeriez poser une question à l'expert? Écrivez ici!

Laissez un commentaire

Photo de Sophie Brousseau

Sophie Brousseau

Sexologue

Voir tous les billets >>

L'infolettre Yoopa

Je désire recevoir les offres privilèges de YoopaSe désabonner

Les incontournables

Sondage

Qu’avez-vous en tête pour les prochaines vacances estivales?
Voir tous les sondages >>