Geneviève Nadeau Nutritionniste

Il refuse la nourriture solide

Il refuse la nourriture solide
Libellés : Alimentation Publié le 28-01-2013 à 12:14

Question

Bonjour,

Mon fils qui aura 7 mois la semaine prochaine refuse systématiquement de manger tout ce que je lui présente ( fruits, céréales, légumes). Que ce soit à la cuillère ou au doigt, Il ne veut que boire son lait ( lait maternel que je lui donne au biberon). Il ferme la bouche, tourne la tête et chigne dès qu'il sait que je veux lui en donner. Par contre, quand il voit le lait, la bouche est GRANDE ouverte. J'ai tenté d'introduire les céréales vers 5 mois et demi car il buvait plus de 80 oz de lait par 24h à cet âge, mais je n'ai jamais vraiment réussi à lui en faire manger plus que 2-3 bouchées.  Ma production de lait diminue depuis 1 semaine et  je suis stressée à savoir si je serai capable de lui fournir tout le lait qu'il demande! Il tolère les fruits en purée que je lui prépare mais ne mange jamais plus de 2-3 bouchées.  Si je ne m'inquiète pas pour son poids (22 livres) je me demande quand même si j'arriverai à rendre l'heure des repas agréable pour lui..... Et pour le reste de la famille.  Merci pour votre réponse!

Réponse

 Bonjour,

Beaucoup d’enfants réagissent comme votre fils. N’ayez crainte, car comme on le dit déjà si bien, le lait est une source de réconfort… Et pour cause ! Rappelez-vous toutes les fois où vous lui avez proposé du lait lorsqu’il pleurait ? Ou encore, lorsque vous l’allaitiez et qu’il pouvait sentir votre proximité et de la sécurité en buvant son lait ? La maman n’a rien à se reprocher dans une telle situation : les enfants associent fréquemment le lait à un sentiment de réconfort. C’est pourquoi plusieurs y restent fortement accrochés ! Cela dit, même si vous ne semblez pas dénoter des problèmes de croissance, il est vrai que l’introduction des solides doit se poursuivre. Pas seulement pour des raisons nutritionnelles, mais aussi pour des questions d’habitudes alimentaires. À son âge, il devrait pouvoir bientôt manger des aliments texturés, et délaisser tranquillement les purées.  Voici quelques stratégies pour vous aider.

1.      Ne faites pas à sa tête !

Si votre enfant reçoit toujours son biberon de lait à la demande, il sait pertinemment que même s’il ne mange aucun aliment solide, vous lui donnerez du lait. Il faut donc relever vos manches (c’est difficile, je sais!) et oser ne pas lui en donner en trop grande quantité. Lui offrez-vous du lait après le repas ? Si oui, c’est parfait ainsi. Diminuez-en la quantité pour ne pas trop le rassasier. On veut que votre petit homme ait faim aux repas pour l’inciter à manger autre chose… Le lait pourrait en effet le rassasier, et le satisfaire. « Pas besoin de manger des céréales et des légumes », se dit-il peut-être. Surtout, évitez de lui en offrir juste avant les repas, car cela expliquerait son absence de faim.

2.      De tout, avec parcimonie

Tel que je le mentionne souvent dans mes réponses, mieux vaut y aller graduellement lorsqu’un enfant ne veut pas manger un aliment. Évitez de lui servir des trop grosses quantités de céréales ou de légumes, s’il ne les apprécie pas. Une petite dose à la fois, et c’est tant mieux s’il en prend une bouchée ! Profitez aussi des aliments qu’il semble accepter : les purées de fruits. Commencez par ajouter un peu de céréales à ses purées de fruits. Puis, petit à petit, modifier la quantité de céréales pour ultimement lui offrir sans fruits. Vous pourriez faire la même chose avec ses purées de viandes (de la mangue en purée dans une purée d’agneau, de la pêche en purée dans une purée de poulet…).

D’autres conseils sont disponibles dans ces billets-ci :

 http://yoopa.ca/experts/billet/inciter-sans-negocier 

 http://yoopa.ca/experts/billet/pas-de-legumes 

J’y discuté de l’attitude à adopter avec notre enfant lorsque celui-ci ne veut pas manger un aliment en particulier. En somme, faites tout en votre pouvoir pour conserver une atmosphère agréable à l’heure des repas !

3.      Sous différentes formes ?

Dès l’âge de huit mois, bébé est généralement prêt à accepter de nouvelles textures. Les purées lisses, à la longue, c’est très lassant pour un tout-petit en quête de découvertes ! Parfois, ils sont même prêts un peu avant. Vous pouvez donc lui offrir les légumes cuits en petits morceaux, le laisser les manipuler avec ses doigts et se les mettre dans la bouche. Demeurez attentive à ce qu’il fait pour l’encourager et faire la même chose à votre tour (manger des morceaux de patates douces écrasées et faire signe que vous aimez, par exemple). Avez-vous essayé d’introduire des céréales pour adultes dans ses purées ? De l’orge ou du riz cuit offriront une texture différente à ses purées de viandes, volailles ou poissons.  Même des petites pâtes alimentaires feraient le travail (spaghetti coupé en petits morceaux et bien cuit, macaroni…) Par ailleurs, si la viande ne fait pas fureur, osez essayer le tofu soyeux et les légumineuses. Plusieurs enfants en raffolent, puisque leur goût est délicat et leur texture souvent plus appréciée que celle de la viande.

Il peut y avoir plusieurs autres raisons pour lesquelles votre enfant refuse de manger des aliments à l’heure des repas (manque d’appétit à cause de collations, consommation de jus ou d’eau trop près du moment des repas, etc.) Vous ne perdez rien à rencontrer un diététiste nutritionniste pour lui poser toutes vos questions et recevoir des stratégies concrètes. Ce professionnel pourra investiguer davantage, et trouvera sûrement des solutions qui vous conviennent.

En souhaitant que mes conseils puissent vous éclairer ! Bon succès !

Geneviève Nadeau

Dt.P. Nutritionniste

Fondatrice de Nadeau Nutrition

Conférences et services de nutrition à domicile

www.nadeaunutrition.com

Vice-Présidente au développement des affaires www.ensant.com

Auteure www.bienmanger-cancer.com

Laissez un commentaire

Photo de Geneviève Nadeau

Geneviève Nadeau

Nutritionniste

Voir tous les billets >>

L'infolettre Yoopa

Je désire recevoir les offres privilèges de YoopaSe désabonner

Les incontournables

Sondage

Qu’avez-vous en tĂŞte pour les prochaines vacances estivales?
Voir tous les sondages >>