PUBLICITÉ

Besoin des autres pour avoir un bébé?

Message d'erreur

  • Warning: include_once(./sites/all/modules/fast_404/fast_404.inc) [function.include-once]: failed to open stream: No such file or directory in include_once() (line 668 of /var/www/yoopa/yoopa_drupal-tags/tag-global-20180719-1056.1532013116/public/sites/yoopa.ca/settings.php).
  • Warning: include_once() [function.include]: Failed opening './sites/all/modules/fast_404/fast_404.inc' for inclusion (include_path='.:/usr/share/php') in include_once() (line 668 of /var/www/yoopa/yoopa_drupal-tags/tag-global-20180719-1056.1532013116/public/sites/yoopa.ca/settings.php).
Familles d'aujourd'hui 0-24 MOIS image article
Présenté par

Quand on est jeunes parents, nous trouvons parfois difficile de décoder ce que notre nourrisson nous dit : a-t-il faim, froid, soif, s'ennuie-t-il, a-t-il besoin d'un câlin? Lorsque bébé naît, son cerveau possède déjà 100 milliards de neurones! Pour qu’il se développe convenablement, il a besoin d’être caressé, bercé, stimulé par le jeu. Toutes les expériences de l’enfant — ce qu’il sent, ce qu’il entend, les liens qu’il développe avec vous — affectent la façon dont son cerveau s’organise. Sa santé et son développement global dépendent beaucoup de ce qu’il vit au sein de sa famille.  La plupart des chercheurs ont observé qu’un bébé carencé au plan affectif peut présenter des retards moteurs. S’il est victime de négligence ou d’abandon, ces troubles s’accentueront et des problèmes de comportement ou des retards de développement pourront aussi apparaître au fil du temps, si on ne remédie pas rapidement au problème!

Zones d’angoisse

Les premiers temps, quand son langage nous est incompréhensible, ses cris et ses pleurs sont déroutants. Vous vous sentez de plus en plus fatiguée, angoissée, et ces zones d’angoisses font écran et vous empêchent parfois d’identifier les besoins de votre enfant.

Après la naissance de son bébé, Jessica ne se sent vraiment pas en forme. Elle n’arrive pas à dormir, ni à récupérer, même pendant les petites siestes du bébé. Elle se sent tellement épuisée que monter l’escalier ou pousser la poussette dépasse ses forces. Elle pleure beaucoup et vit ‘sur une autre planète’. Les gens lui disent que son problème est dans sa tête, qu’elle a un magnifique bébé et qu’elle n’a aucune raison de déprimer. Mais cela ne fait qu’augmenter son sentiment de culpabilité et de peur, et elle pense que si elle mourait, ou si le bébé n’était jamais né, tout cela se terminerait.

Les symptômes de la dépression postpartum[i] :

  • Tristesse et pleurs incontrôlables
  • Léthargie
  • Sentiment de désespoir
  • Perturbations du sommeil ou de l’appétit
  • Manque d’intérêt pour le bébé et peur de lui faire du mal
  • Sautes d’humeur

Plusieurs mères se disent également très anxieuses.

Comme nouvelle maman, on vous expliquera que, généralement, la période d’ajustement dure généralement entre 3 et 6 semaines, ce qui est déjà très long, pour un bébé, qui évolue beaucoup, pendant cette période.  Mais si c’est plus long? Et si vous êtes toute seule pour vous occuper de votre nourrisson? Si vous êtes malade? Bien que les familles se ressemblent, elles ne sont pas toutes semblables.

Période de stress

Vous et votre conjoint aurez, tous les jours, beaucoup de choses à apprendre sur ce nouveau membre de votre famille. La période postnatale est une période de stress à la fois positif et négatif. Pour éviter de sombrer dans la déprime, la fatigue et le manque d’estime personnelle, certains outils existent !

  • Le partage des responsabilités des apprentissages et des décisions à prendre entre les parents est une solution. Nouveaux parents oui, mais égaux devant bébé !
  • L’aide d’une personne ressource qui conforte vos décisions et votre attitude envers votre nourrisson, pour accroître votre estime personnelle est parfois négligée (c’est souvent le contraire qui arrive !).
  • Prenez votre temps et faites-vous confiance : dites-vous que vous faites les choses correctement.

 

Page 2 | Porté par un groupe