PUBLICITÉ

Équiper bébé : détecter les erreurs de prix en magasin pour économiser

Finances et consommation image article
L’arrivée d’un poupon entraîne son lot de joies, de moments magiques et, inévitablement, de dépenses. Tournée des pharmacies, des épiceries, des grandes surfaces… Votre panier sera certes bien garni!
 
En cette période de magasinage plus intensif, vous gagnerez à connaître les règles en matière d’affichage des prix et à faire valoir vos droits en cas d’erreur. Vous serez ainsi en mesure d’économiser ou, à tout le moins, éviterez de payer plus cher que vous ne le devriez.
 
Le prix demandé correspond-il au prix affiché?
 
Sur la tablette, l’affiche indiquait un rabais avantageux sur les couches : 22,99 $ pour un gros paquet. Au moment de payer, vous constatez toutefois que la caisse enregistreuse affiche 30 $. Pouvez-vous exiger un rabais de 10 $ en raison de cette erreur?
 
Oui, si vous vous trouvez dans un commerce qui applique la Politique d’exactitude des prix. Selon cette politique, quand le prix réclamé à la caisse est plus élevé que le prix indiqué en magasin, le commerçant doit :
  • vous remettre le bien gratuitement, si l’article coûte 10 $ ou moins;
  • vous vendre le bien au prix affiché, moins 10 $, s’il coûte plus de 10 $.
Les erreurs de prix sur les articles en solde sont plus fréquentes. Vous gagnerez donc, une fois votre chasse aux aubaines terminée, à porter une attention particulière aux prix affichés à la caisse ou sur votre reçu.
 
Vous vous rendez compte de l’erreur de prix seulement à votre arrivée à la maison? Vous pouvez retourner au magasin pour obtenir le dédommagement prévu par la politique. 
 
La Politique d’exactitude des prix, quand s’applique-t-elle?
 
La règle générale oblige les commerçants à indiquer le prix sur chaque produit en vente dans leur établissement. Un commerçant peut toutefois choisir de s’exempter de cette obligation. Il doit alors appliquer la Politique d’exactitude des prix et, entre autres :
  • indiquer le prix et la description du produit sur une étiquette apposée sur la tablette, vis-à-vis du bien vendu;
  • utiliser un lecteur optique à la caisse;
  • afficher la Politique d’exactitude des prix près de chaque caisse et de chaque lecteur optique mis à la disposition de la clientèle;
  • remettre aux clients un reçu détaillé.
Vous êtes dans un commerce où la Politique d’exactitude des prix ne s’applique pas? Si le prix à la caisse est plus élevé que celui étiqueté sur le bien, le commerçant doit vous vendre le bien au prix indiqué sur l’étiquette. C’est le plus bas prix qui prévaut!
 
Étiquette oubliée après un solde : pouvez-vous obtenir le rabais?
 
Le commerçant a oublié de retirer l’étiquette indiquant le solde d’une lotion pour bébé, alors que la promotion est terminée? Si la date d’expiration ou de validité du solde figure sur l’étiquette, le commerçant a le droit de vous vendre le bien au prix courant.
 
Autrement, le commerçant doit vous dédommager selon la Politique d’exactitude des prix, quand elle s’applique. Si la politique ne s’applique pas, il doit vous vendre le bien au prix en solde.
 
Pour en savoir plus sur l’indication et l’exactitude des prix, visitez la section Prix indiqué en magasin du site Web de l’Office de la protection du consommateur.