PUBLICITÉ

Rentrée scolaire : les dépenses en hausse de 2,5%

Finances et consommation image article
Présenté par

En plein milieu de l'été, êtes-vous empressé de magasiner pour la rentrée scolaire ?

À tout le moins, les commerçants espèrent vous attirer plus tôt que jamais dans leurs magasins, sous la pression des commerçants américains qui ont lancé leurs promotions entourant la rentrée scolaire le 1er juillet dernier.

Selon Daniel Baer du cabinet Ernst & Young, la hausse du montant de l'exemption de droits ou de taxes aux voyageurs, qui est passé de 50$ à 200$ pour les séjours d'au moins 24 heures, et de 500$ à 800$ pour les séjours d'au moins 48 heures, font craindre que les familles iront faire leurs achats aux États-Unis pendant leur vacances estivales.

Ernst & Young estime que les dépenses liées à la rentrée scolaire connaîtront une légère croissance d'environ 2,5% cette année au pays par rapport à l'an dernier, même si la période de magasinage s'est entamée beaucoup plus tôt.

Au Québec et en Ontario, la croissance sera moindre que la moyenne nationale.

«Puisque leur niveau de confiance est bas, les consommateurs sont prudents et recherchent les aubaines, peu importe leur loyauté envers les marques. Ils n'hésitent pas à comparer les prix avant de faire leur choix, que ce soit en magasin ou, encore plus facilement, en ligne à la maison, ou avec un cellulaire», affirme M. Baer, un spécialiste du secteur du détail et du gros.

Les promotions de la rentrée ne se limitent pas aux achats traditionnels, comme les vêtements, les chaussures et la papeterie. De plus en plus d'étudiants, et de plus en plus jeunes, s'équipent en fournitures et appareils électroniques. Selon M. Baer, ce créneau devrait connaître une «bonne performance» cette année.

M. Baer affirme que si les commerçants sont bien au fait qu'un dollar dépensé chez le concurrent ne sera pas dépensé dans leur propre magasin, ils se réconfortent à l'effet que la plupart des achats pour la rentrée scolaire ne sont pas discrétionnaires.

En d'autres termes, les souliers percés ou les pantalons maintenant d'une taille trop petite doivent absolument être remplacés, ce qui fait sonner les caisses enregistreuses.