PUBLICITÉ

Bébé cocorico!

Organisation 2-3 ANS image article

Question :

Bonjour, je suis père d’un petit garçon de 22 mois. Monsieur mon fils se réveille très tôt (+/- 4h45 am). Il se réveille en pleurs. Nous allons le voir pour le rendormir avec la méthode 5-10-15 mais la crise persiste. Il cesse lorsqu’on le sort de sa couchette. Il ne fait plus de sieste le matin, seulement une en après-midi (+/- 2h00). Le soir, nous le couchons vers 19h30-20h et il est fatigué. Il demande lui-même d’aller se coucher.
 
Nous nous demandons s’il y a d’autres trucs, lorsqu’on lit sur le sommeil il n’y a rien sur les réveils matinaux très très tôt.
Il a toujours été un lève-tôt voir même qu’il a besoin de peu de sommeil. Même bébé naissant il dormait très peu.
 
Pouvez-vous nous conseiller???
 
Merci
 
Mathieu (père de Monsieur Simon!!!)

Réponse :

Bonjour Mathieu,

Ça vous fait des réveils plus ou moins agréables !! hihihi. À 22 mois, il n’est pas inhabituel qu’un enfant ne fasse plus de sieste en avant-midi. De plus, il y a effectivement des enfants qui ont besoin de moins de sommeil.

• Est-ce que vous ou votre conjointe aviez besoin de peu de sommeil par rapport à la moyenne lorsque vous étiez petit?
• Est-ce que votre fils a toujours eu ce comportement?
• Quelle est votre réaction? Vous vous empressez d’aller le sortir du lit en étant un peu tendu ou bien vous entrez dans la chambre en étant calme?
• Est-ce que sa couche est propre?
• Lorsque vous le sortez du lit, est-ce qu’il réclame quelque chose à boire ou à manger? Peut-être se réveille-t-il pour cette raison. Si c’est le cas, vous pourriez lui laisser un verre d’eau dans sa couchette.
• Comment réagit-il lorsqu’il vous voit entrer dans la chambre? Est-il en panique ou pleure-t-il très fort en vous tendant les bras pour sortir? Une fois sorti du lit, il retrouve son calme avec votre aide ou bien il se met à sourire rapidement et veut aller jouer?

Solutions proposées :

Si votre enfant a besoin de se faire changer de couche, changez-le sans trop le stimuler par des interactions. Restez calme, parlez doucement et ramenez-le dans sa couchette.

Vous avez remarqué qu’il agit ainsi parce qu’il a soif? Entrez doucement, rappelez-lui qu’il a son verre d’eau avec lui et qu’il fait encore nuit donc il est trop tôt pour se réveiller.

Il n’a ni faim ni soif et sa couche est propre. Il pleure intensément jusqu’à ce que vous le sortiez de sa couchette, dès lors il est prêt à aller jouer. Il n’est donc pas en panique ni anxieux. C’est son moyen pour vous faire comprendre ce qu’il veut et il y arrive très bien ! ;)

L’horloge…

Utilisez une horloge qu’il peut bien voir et ajoutez un gros collant sur le 5 et le 12. Dites-lui que vous allez venir le chercher quand les aiguilles seront devant les collants. S’il semble avoir besoin de réconfort, faites-lui un câlin mais ne le sortez pas du lit. Vous pouvez ensuite retourner à votre chambre.

Il est maintenant l’heure indiquée à l’horloge. Retournez dans sa chambre et invitez-le à exprimer en mots ce qu’il désire. « Quand tu pleures, je ne comprends pas ce que tu veux. Qu’est-ce que tu veux, sortir du lit? Dis en-bas lit . » Aussitôt dit, félicitez-le en le sortant du lit. Il ne doit pas sortir du lit parce qu’il pleure mais plutôt parce qu’il a réussi à se calmer. Avancez le collant de 5 minutes à toutes les semaines jusqu’à environ 5h15. Vous verrez s’il finit par se rendormir ou bien s’il vous attend avec impatience. Si tel est le cas, il n’a donc plus sommeil et sa nuit est terminée.

Un lit de grand…

Il a maintenant 22 mois, avez-vous pensé à lui enlever sa couchette et lui mettre un lit de grand? Vous pourriez mettre une barrière dans son cadre de porte pour éviter qu’il se promène sans surveillance dans la maison tout en lui permettant de jouer seul dans sa chambre s’il ne veut plus dormir. Il n’a plus sommeil mais vous oui !! hihihi

La lune…

Afin que ce soit encore plus facile pour lui de comprendre ce que vous attendez de lui, vous pourriez afficher un dessin sur sa porte indiquant que c’est encore la nuit. Par exemple, une lune avec quelques étoiles. Vous pourriez même colorier celle-ci avec Simon. Expliquez-lui que quand la lune est sur sa porte, il faut prendre une petite voix car la nuit les gens font dodo.

Faites-en un jeu avec lui pour qu’il comprenne bien. Quand l’image est là parlez toujours à voix basse avec un débit lent et invitez-le à vous imiter. Dès que vous enlevez la lune, reprenez votre voix « de jour ». Pratiquez quelques fois avec lui pendant les premiers jours pour vous assurer qu’il fasse bien l’association. Vous pouvez aussi durant la journée, jouer à imiter une petite voix comme quand c’est la nuit et que les gens dorment.

Au début, vous aurez sûrement à lui rappeler que c’est la nuit et que vous faites dodo. Par « au début », je veux dire entre 2 et 4 jours. Expliquez-lui qu’il peut jouer avec ses jouets mais il doit prendre sa petite voix. Dites-lui que vous allez revenir tantôt et qu’il doit arrêter de pleurer. Tendez-lui un jouet, retournez à votre chambre et attendez qu’il cesse de pleurer. Au moment où il arrête de pleurer, comptez 15 secondes et sortez doucement de votre chambre pour aller le féliciter de s’être calmé. Ajoutez quelques secondes à chacune des fois. Avant d’enlever la lune et la barrière, vous pouvez jouer quelques minutes avec lui dans sa chambre en chuchotant parce que maman fait encore dodo. Quand maman arrive quelques minutes plus tard, elle le félicite à son tour d’avoir pris sa petite voix. Vous pouvez maintenant enlever la lune, reprendre votre voix « de jour » et commencer la journée.

Afin de lui faciliter la tâche, augmentez graduellement son temps d’attente avant de venir enlever la lune. Commencez par venir le rejoindre à 5h (ou 15 minutes après le réveil initial) et ensuite augmentez d’environ 5 minutes par semaine jusqu’à concurrence de 30 minutes. Il aura donc à s’occuper seul pendant 15 minutes au début et jusqu’à 30 minutes par la suite, ce qui est suffisant pour son âge.

Une chose est certaine, Monsieur Simon ne dormira pas jusqu’à 7h !! hihihi Vous ne pouvez pas non plus le laisser jouer des heures, seul dans sa chambre donc… vous non plus vous ne dormirez pas jusqu’à 7h !! hihihi Peut-être que son besoin de sommeil se modifiera en grandissant. ;)

Bien évidemment, sa chambre doit être exempte de tout objet avec lequel il pourrait s’étouffer ou se blesser. Vous devez rester à l’affût des signes de fatigue afin de réévaluer son besoin de sommeil. Fiez-vous à votre « cœur de parent ». Vous connaissez votre enfant donc si vous remarquez un changement au niveau de l’appétit, du comportement (très agité ou amorphe), moins patient, pleure ou encore a un regard moins présent, il manque peut-être de sommeil.

J’espère que ces quelques solutions vous seront utiles.  Laissez-vous tout de même quelques semaines (au moins trois) avant de jeter l’éponge.

Hélène Fagnan
Coach parental et fondatrice de Nanny secours
514-233-6589
www.nannysecours.com

Vous aimeriez poser une question à l'expert? Écrivez ici !