PUBLICITÉ

Bien organiser son garde-manger en 3 étapes

Organisation image article
 
C’est le cœur de notre cuisine! Chaque jour, on y fouille à la recherche d’un ingrédient trop bien caché par… le désordre qui y règne! Eh oui, notre garde-manger nécessite souvent un grand ménage pour mieux s’y retrouver ensuite. Et ce, même si ce sera à recommencer à la prochaine saison! 
 
TRI — Un bon ménage commence par un grand tri.

On sort tout, un truc à la fois. On met sur la table ce qu'on garde et on jette:
 
- Ce qu'on n'a pas utilisé depuis un an comme le restant d'orge (utilisé pour une soupe!), de la crème de tartre (à quoi ça nous a sert déjà?), un peu de vinaigre aromatisé, un fond de chapelure oublié, etc.
- Les boîtes de conserve bosselées ou gonflées.
- Les produits périmés même s'ils ne sont pas ouverts et malgré que bien souvent « meilleur avant » veut souvent dire « meilleur avant mais encore bon après! », on en prend pas de chance.
- Les produits dont les emballages sont ouverts, ceux qui sont défraîchis ou ceux dont la saveur est altérée.
 
Si on a plusieurs produits en double (ou en triple!), on peut décider d’en ranger quelques-uns dans une armoire au sous-sol pour tout notre « surplus ».
 
NETTOYAGE — Après le grand ménage, on passe à l'étape du grand nettoyage.

- Une fois le garde-manger vide, on passe la balayeuse sur les tablettes et dans le fond pour aspirer toutes les miettes, les débris et les poussières.
 
- On lave partout! On utilise un nettoyant tout usage ou encore un mélange d'eau et de vinaigre.
 
- Si les surfaces sont abîmées, on recouvre les tablettes d'une pellicule de plastique collante. Ainsi, le tout sera plus facile à laver par la suite.    
 
- On place une boîte de bicarbonate de soude ouverte dans notre garde-manger pour garder l'endroit au sec.
 
ORGANISATION  - Pour terminer le rangement du garde-manger, on classe efficacement le tout.

- On achète des bacs et des bocaux de différentes grosseurs pour maximiser le rangement et mieux s'y retrouver. Par exemple, on met toutes les pâtes ensemble, les sauces, etc. En plus, nos produits gardent leur fraîcheur.
 
- On opte pour des contenants hermétiques pour entreposer les farines, le sucre, etc.
 
- Il existe de petites étagères pour superposer les boîtes de conserve. Ainsi, on voit mieux tout ce qu’on a en plus de doubler la superficie de rangement.
 
- On verse nos épices dans des minipots comme ça on s'y retrouve plus facilement quand vient le temps de trouver le curcuma ou le piment de la Jamaïque.
 
- On identifie tous les pots et les contenants avec des étiquettes pour plus d'efficacité.
 
- On classe les aliments selon l'usage qu'on en fait. On place ceux qu'on utilise le plus souvent à notre portée et non au fond de l'armoire, mais, en même temps, on met les produits les plus « vieux » (ceux dont la date de péremption est proche) sur le bord des tablettes pour s'en servir avant de les perdre. On n’oublie pas de placer les collations des enfants à leur portée.
 
Et voilà! Tout est bien rangé!