PUBLICITÉ

Gérer ses finances seul après une séparation

Organisation image article

Si ce n’était pas vous qui vous occupiez des finances dans le couple, la gestion de vos finances personnelles peut paraître comme un gros défi. Même si rien ne vaut une franche discussion avec un vrai planificateur financier, les quelques conseils suivants peuvent vous servir de point de départ pour mettre de l’ordre dans vos affaires.

 

Pas juste une question de revenu

C’est faux de penser que si on gagnait plus cher, nos problèmes financiers disparaîtraient. En fait, il s’agit plutôt de trouver l’équilibre entre les revenus et les dépenses.

L’argent, c’est comme le beurre : moins en a, plus on l’étire. Si vos revenus sont moindres, ça devient d’autant plus important de surveiller vos coûts et chercher les petites économies.

 

Faire un budget

Pour dresser un portrait fidèle de votre situation, faites l’exercice ci-dessous en révisant vos trois derniers mois :

1- Additionnez d’abord vos revenus disponibles (salaire, pourboires, « sideline », etc.).

2- Déterminez vos dépenses fixes selon différentes catégories (loyer, essence, électricité, épicerie, etc.). Vous pouvez utiliser votre relevé de compte ou de carte de crédit pour y parvenir plus facilement. Si vous faites beaucoup d’achats en argent comptant, essayez d’évaluer vos dépenses comme vous le pouvez.

3- Prévoyez un petit budget pour les imprévus et les sorties.

En soustrayant vos dépenses des revenus disponibles, vous connaîtrez votre point de départ.

Vos objectifs d’économies

C’est plus facile d’économiser lorsqu’on a un but précis en tête. Voulez-vous acheter une maison? Vous lancer en affaires? En mettre de côté pour vos vieux jours? Plutôt que d’économiser « l’excédent de votre budget », planifiez dès maintenant le montant dont vous aurez besoin pour réaliser votre projet et accordez-lui une place dans vos calculs. Bien que la capacité à épargner soit différente pour chacun, assignez environ 5 % à 10 % de vos revenus pour atteindre vos objectifs. 

Des conseils pour économiser

Votre budget actuel ne vous le permet pas? Vous devez alors augmenter vos revenus (ex : en décrochant un emploi mieux rémunéré) ou plus simplement, mieux contrôler vos dépenses.

  • Vivre en dessous de ses moyens : Beaucoup de gens sont tout à fait heureux avec moins de revenus que vous. Si vous adoptez un style de vie plus modeste – même temporairement –, vous pourrez donner un p’tit boost à vos économies.

  • Couper là où ça fait le moins mal : Cherchez à réduire les dépenses qui vous dérangent le moins, pour éviter de vous décourager. Pour le reste, trouvez des compromis (ex : pas d’alcool ou de dessert au restaurant).

  • Éviter d’emprunter pour des biens qui perdent de la valeur : Payer des intérêts sur des biens qui n’améliorent pas votre situation financière (ex. : carte de crédit dont le solde n’est pas réglé en entier, emprunt pour un voyage, prêt automobile, etc.) réduit votre capacité à économiser en grugeant dans vos revenus futurs. Prévoyez plutôt l’un de ces gros achats en en faisant votre prochain projet d’économie.

 

Votre fonds d’urgence

Enfin, avant de penser à des investissements à long terme, essayez d’accumuler l’équivalent de trois mois de dépenses courantes dans un compte ou un placement facile d’accès. Si la malchance frappe – comme une perte d’emploi ou un proche qui tombe gravement malade –, ça vous simplifiera grandement la vie.