PUBLICITÉ

L'heure du dodo n'est pas de tout repos!

Organisation image article

Question

 Bonjour,

J’ai un petit garçon de 2 ans. Dernièrement, nous avons transformé sa bassinette en lit d’appoint et les dodos sont plutôt difficiles puisque pour lui c’est la liberté et la fête!!!

J’ai gardé la même routine : je le couche je lui souhaite bonne nuit, je lui dit «je t’aime», il me répond la même chose, je sort de la chambre et c’est parti!

 J’ai essayé la méthode qui consiste à s’assoir dans sa chambre et chaque fois qu’il se lève le remettre dans son lit, lui dire à voix basse que c’est l’heure du dodo, puis les autres fois le remettre dans son lit sans émotion, mais c’est un jeu pour lui et il trouve ça très drôle. 

Nous avons donc décidé de mettre une barrière à son lit, mais il se lève quand même à plusieurs reprises et cela peut durer jusqu’à 10h le soir.

Donc ma question est  la suivante: est-ce que cette technique fonctionne à tout coup après quelque temps? Ou est-ce seulement un jeu pour certains enfants?

Merci et bonne journée,

Annik
 

Réponse

Bonjour Annik,

Vous avez d’excellentes idées d’intervention! :) Pour répondre à votre question, aucune intervention ne fonctionne à tout coup avec tous les enfants. Cependant, certaines ont de meilleurs résultats que d’autres! hihihi Combien de temps avez-vous essayé cette technique? Car pour modifier un comportement, ça prend du temps. Normalement, ceci peut prendre de 21 à 30 répétition avec de fonctionner, ce qui veut dire 1 mois consécutif. Si par la suite, rien ne fonctionne, vous pourrez réévaluer. 

De ce que je comprends, votre fils se relève à répétition et trouve ça drôle.

Avez-vous essayé un tableau de renforcement positif? Ça pourrait être intéressant à essayer pendant quelques semaines. Vous allez avec lui acheter des autocollants de son choix et vous affichez le tableau dans sa chambre, à sa vue lorsqu’il est dans son lit. Informez-le qu’il pourra ajouter un collant à son tableau à son réveil s’il reste dans son lit pour s’endormir seul. Les matins où il n’a pas son collant, vous n’y accorder pas trop d’attention. « Pas grave. Tu réussiras ce soir, j’en suis convaincue. Tu as envie de manger du gruau ou des céréales pour déjeuner? » 

Je vous invite à consulter des publications précédentes dans lesquelles vous trouverez  certains trucs supplémentaires.

 

J’espère que ces quelques trucs vous seront utiles.

 

Hélène Fagnan, coach familial

Fondatrice de Nanny secours

www.nannysecours.com