PUBLICITÉ

Les peurs d'un petit imaginatif

Besoins et solutions 4-5 ANS image article

Question :

Bonjour,
Je suis la maman d'un petit garçon de 4 ans qui a bien du mal à s'endormir le soir.
Il a peur des monstres (sauf de Monstre dans Théo!), des sorciers, des bandits, des vampires et de plusieurs créatures imaginaires.

Récemment, il m'a même parlé de... la fin du monde qui pourrait arriver pendant la nuit!

Pourtant, il ne regarde pas d'émissions violentes ou destinées à un public plus âgé.
Il me semble que ses amis de la garderie non plus...

Quand je lui demande qui lui a parlé de ça, il me dit que personne ne lui a fait penser à ce genre de choses. Qu'il y songe tout seul...

J'essaie de ne pas nier ses peurs, j'ai essayé de lui donner une "baguette magique de protection", un "toutou gardien" etc. Rien n'y fait!
 
Avez-vous des idées sur les causes de ces peurs et surtout, des solutions?
 
Maman d'un grand imaginatif!

 

Réponse :

Bonjour,

Tout d’abord, ces peurs sont très fréquentes chez les enfants de cet âge. Ce que vous avez tenté, est excellent. Vous ne devez pas nier ses peurs sans toutefois les encourager. Voici quelques pistes supplémentaires :

Invitez votre fils à vous raconter ses peurs ou encore à vous dessiner l’objet de sa peur et de vous l’expliquer par la suite. L’enfant qui se sent écouté et compris se sentira plus apte à faire face à ses peurs.

Tentez de déterminer si un événement dans la journée a pu provoquer cette peur. Si c’est le cas, prenez le temps de lui expliquer cet événement. S’il le comprend, son anxiété diminuera.

Allez acheter une veilleuse avec lui, des autocollants brillants dans le noir ou encore laissez une lampe allumée. Lorsqu’on éteint la lumière, les enfants perdent tous leurs repères visuels ce qui peut être une source d’anxiété.

Profitez de sa grande imagination pour lui raconter une histoire où son super-héros préféré est le meilleur chasseur de monstre. Vous pouvez aussi coller une image de celui-ci près de son lit.

Le fait de lui raconter une histoire avant de se coucher, mettre une petite musique douce ou encore une histoire audio, occupera son esprit.

Vous pouvez expliquer que vous aussi vous aviez parfois peur quand vous étiez petite et que vous avez réussi à ne plus avoir peur car vous aviez toujours votre porte-bonheur magique qui faisait peur aux monstres. Inventez n’importe quel objet et prêtez-le-lui.

Soyez rassurante pour votre enfant et encouragez-le à faire face à ses peurs. Sans minimiser sa peur, ne la cultivez pas en démontrant de l’inquiétude par rapport à ses craintes. Restez calme et patiente.

Si votre fils est vraiment très anxieux, vous pouvez peut-être vous asseoir dans le cadre de sa porte de chambre afin qu’il vous voit. La consigne est qu’il ne doit pas vous parlez mais essayer de s’endormir. Pour vous, c’est une petite pause forcée!! hihihi C’est le temps de lire un magazine, un livre ou encore faire des mots croisés. Vous pourrez retourner à vos occupations lorsqu’il se sera endormi. Avec le temps, vous pourrez vous éloigner tranquillement du cadre de porte. Il s’habituera donc graduellement à ne plus vous voir complètement.

Le dernier élément que je vous propose est la lecture d’histoire sur le sujet avec votre fils. Lisez ces histoires le jour afin de pouvoir en discuter par la suite. Vous pourrez retrouver les références de ces livres sur notre page Facebook.

- Cajou , Même pas peur des monstres!
- Maman! Il y a un enfant sous mon lit!
- Papa a peur des monstres
- Quand j’ai peur

Voici deux livres pouvant vous aider à accompagner votre enfant dans sa gestion de la peur. Références aussi offertes sur notre page Facebook.

- Petites histoires pour devenir grand
- Les Peurs de votre enfant

J’espère que ces quelques pistes vous seront utiles à votre fils et vous.

Hélène Fagnan
coach parental
Fondatrice Nanny secours
514-233-6589
www.nannysecours.com


Vous aimeriez poser une question à l'expert? Écrivez ici !