PUBLICITÉ

Ma fille étend ses selles dans sa chambre

Besoins et solutions image article

Question

Bonjour Martine,
 
Ma fille a 4 ans et a reçu un diagnostic d'autisme et de TDAH. J'ai la chance d'avoir accès au service du CRDI-TED de ma région et nous investissons au privé pour l'orthophonie et l'ergothérapie, donc dans l'ensemble les choses vont mieux que jamais avec elle.

Par contre, un problème demeure : Mlle étend ses selles dans sa chambre. Cela dure depuis 2 ans. C'était périodique mais maintenant c'est pratiquement quotidien. Durant une certaine période, nous avons réussi à minimiser les dégâts puisque ses heures de selles étaient assez régulières donc elle était sur haute surveillance durant ces périodes, mais ce n'est plus le cas malheureusement.

La stabilité des selles n'est plus. De moins, je soupçonne qu'elle a appris à se retenir et qu'elle attend d'être dans sa chambre.
 
Nous ne croyons pas qu'elle porte les selles a sa bouche. Actuellement on retrouve la couche par terre, les excréments sur le plancher, parfois avec les jouets dedans et les murs ou la fenêtre sont les toiles préférés de Mlle. Nous réussissons son père et moi à la prendre sur le fait 1 fois sur deux et a minimiser les dégâts mais je dois dire qu'après 2 ans d'oeuvre d'art naturelle, nous avons hâte que cela cesse.
 
Ils y a plusieurs intervenants au dossier avec des hypothèses différentes mais j'aimerais connaître votre avis au sujet d'une idée:
 
Je pense à lui acheter un pyjama une pièce, avec la fermeture éclair dans le dos cependant on m'a mentionné que cela était une sorte de contention donc, je ne veux pas causer une autre problématique non plus. Je me disais que cela l'empêcherait d avoir accès a ses selles et nous, de cesser de jouer à la police à tout heure du jour et de la nuit.
 
Merci de votre attention,
 
Une maman à la recherche d'une solution ...

 

Réponse 

Bonjour,

Votre fille retire de toute évidence, quelque chose à s’adonner à ce comportement, puisque celui-ci perdure apparemment malgré les interventions.  Je ne sais pas quelles interventions les divers professionnels vous ont proposées, ni même le niveau de compréhension et de fonctionnement de votre enfant mais je tenterai de vous donner des solutions à envisager, si ce n’est déjà fait.

Pour répondre à votre question, à savoir si le pyjama une pièce serait une solution, pour ma part je ne suis pas contre cette idée.  Malgré l’humour employé dans votre message, ce que j’entends c’est qu’il y a deux parents fatigués, à bout de leurs ressources alors ce moyen pourrait être utilisé pour un  moment.  C’est vous qui vivez ceci quotidiennement, alors je vous inviterais à vous écouter.

Pour ma part, je ne vois pas le tout comme une contention.  J’ai même entendu plusieurs fois que certains parents utilisaient ce moyen, proposé par des professionnels. J’ai aussi entendu que certains proposent de mettre du ruban (« tape ») autour de la couche.  Peut-être que l’idée s’estompera peu à peu, si votre fille n’a plus accès à l’endroit tant convoité ? Mais, redirigeons son envie de manipuler…

Avec l’ergothérapeute, avez-vous tenté de lui faire explorer des textures qui puissent ressembler à des selles ? (ex : gouache, pâte à modeler, pudding) afin que son besoin de toucher, d’étendre, soit comblé ?

Je tenterais de « canaliser » son comportement, en laissant dans la chambre une texture semblable à celle des selles (ex : de la gouache brune), avec un endroit où elle peut en étaler.  Vous pourriez par exemple mettre une toile ou un grand tableau blanc (pour les feutres) avec un bonhomme sourire tout près ou un rond vert, pour indiquer que cet endroit est « okay ».  

Ailleurs dans la pièce où votre fille aurait tendance à vouloir étaler, je mettrais des ronds rouges avec une barre transversale (ne pas) ou un bonhomme « baboune ».  Ensuite, vous pourriez faire l’expérience avec votre enfant. Vous lui laissez le produit choisi, et lui donner de l’attention très positive lorsqu’elle en étale sur le tableau, vous y prenez plaisir avec elle et dès qu’elle tente d’en étaler ailleurs, vous lui indiquez un refus. 

La seconde étape sera bien sûr de tenter le tout en lui laissant la liberté d’accès à sa couche.  Vous pourriez dès qu’elle veut fouiller dans sa couche, la diriger vers la matière alternative à étaler.  Bien évidemment, ceci demandera surveillance et énergie de votre part.  Je crois que le renforcement positif que vous lui donnerez dès qu’elle étale autre chose que ses selles, sera très important.  Le visuel, important pour ces enfants, sera à combiner à cette approche.

Visuellement, et si votre fille comprend le tout, vous pourriez indiquer les impacts et conséquences de ce geste soit, le temps perdu à nettoyer, les parents pas contents, etc. À cet effet, ce peut-il que votre fille aime votre réaction lorsque vous la retrouver dans sa chambre avec le dégât ? Et si vous changiez votre réaction, devenant neutre, parlant peu, robotique, faisant du main-sur-main afin qu’elle vous aide à nettoyer ?

Je vous laisse sur ces réflexions.  Ne vous sentez pas coupable à vouloir lui mettre ce pyjama, celui-ci vous permettra moins de surveillance et plus de plaisir avec votre enfant et en famille.  Vous pourrez aborder cette problématique ultérieurement, si elle perdure toujours.

Bon courage.

Martine Dugas

Psychoéducatrice

514-432-2626 

www.martinedugas.ca

 

Pour poser une questions à notre experte: experts@yoopa.ca

Pour communiquer avec Martine Dugas directement pour un rendez-vous : martinedugas@live.ca

 

 

Vous aimerez aussi

Est-ce-qu'un enfant autiste peut-être très chaleureux?

Est-ce-que je dois absolument donner des médicaments à mon enfant TDA?

Ma fille fait de l'anxiété, que faire?