PUBLICITÉ

Pleurs et crise au retour de la garderie...

Besoins et solutions 0-24 MOIS image article

Question :

Bonjour Hélène

Ma fille qui est maintenant âgée de 21 mois fréquente sa garderie en milieu familial depuis maintenant 8 mois à raison de 3 ou 4 jours par semaine. L’hiver dernier, le retour à la maison était difficile, elle piquait une crise et pleurait lorsqu’on lui mettait son habit de neige et ça continuait jusqu'à la maison. Nous pensions que c'était qu'elle détestait cet habit de neige...il y a eu un petit moment cet été où elle ne faisait plus de crises... Mais ça recommence depuis quelques semaines avec autant avec papa que maman. Je spécifie qu'elle est calme lorsqu'on s'y rend et qu’elle est toujours souriante heureuse de trouver ses 2 éducatrices et ses amis qu'elle nomme maintenant par leurs prénoms. Nous avons essayé de chanter des chansons pour la calmer, parfois jouer à imiter les animaux fonctionne, mais il y a des jours où elle ne veut même pas que je la regarde. Son niveau de langage n'est pas assez développé pour qu'elle nous dise ce qui la rend ainsi. Lorsqu'elle crie ou pleure, qu’elle se débat et ne semble pas être confortablement attachée dans la voiture, elle se calme à la vue des oiseaux dans le ciel. Elle adore les animaux. On soupçonne une hypersensibilité au niveau buccal (évaluée par une psychoéducatrice du CLSC) chez ma cocotte, nous sommes en attente pour un suivi en ergothérapie. Lorsque nous prenons la voiture pour d'autres sorties, tout se passe bien. Pas de crises ni de pleurs. Est-ce seulement la fatigue de la journée ou si c'est un moment chez elle où elle a besoin de décanter de sa journée? A-t-elle faim ? Elle mange une bonne collation après le dodo. Le trajet en voiture est d'environ 15 minutes. Depuis quelques jours, j'essaie d’aller la chercher plus tôt. Nous aimerions avoir votre avis sur son comportement et des pistes de solutions qui pourraient nous aider si possible à rendre ce moment agréable pour elle.

Merci !

Maman

 

Réponse :

Bonjour,

Le retour à la maison ne doit pas être facile pour personne si votre fille pleure pendant les 15 minutes tout le trajet! ;) Tous vos questionnements sont excellents. Je ne peux malheureusement pas vous donner LA réponse car il est possible que ce soit une ou plusieurs de ces réponses.

Le fait de lui changer les idées est excellent, mais ce moyen ne marche pas à tout coup! Avez-vous tenté de faire une observation? Vous pourriez ainsi déterminer à quelle fréquence et intensité elle agit ainsi. J’aurais quelques pistes de réflexion supplémentaires :

  • Est-ce qu’il y a des soirs où ça se passe bien? Si oui, qu’est-ce qu’il y a de différent ces soirs-là?
  • Comment réagissez-vous lorsqu’elle se met à crier ou à pleurer?
  • Comment vous sentez-vous? Inquiète, irritée, triste ?
  • Avez-vous tendance à anticiper le retour à la maison?
  • Pensez-vous qu’elle en retire une certaine attention de votre part qui l’amènerait à utiliser ce moyen?
  • Avez-vous tenté de verbaliser à sa place ce que vous pensez qui la dérange? Par exemple : « Tu pleures parce que tu es fatiguée et que tu as hâte d’arriver à la maison. Je te comprends, moi aussi j’ai hâte d’arriver à la maison. On fait quoi en arrivant à la maison ma belle? »
  • Avez-vous essayé une petite collation? Ou encore un cd de musique qu’elle aime?
  • Après avoir tenté de la divertir, avez-vous essayé de l’ignorer?
  • Comment se comporte-t-elle une fois à la maison?
  • A-t-elle quelques jouets à sa disposition dans la voiture?
  • Vous dites que vous avez essayé d’aller la chercher plus tôt depuis quelques jours. Avez-vous remarqué une différence?

 

Vous pourriez peut-être changer son banc de place pour changer  la séquence à laquelle elle est habituée. Peut-être que le changement de vision lui plaira ! :) À mon avis, ne tentez pas trop de la divertir ou de l’empêcher de pleurer. Vous tentez une ou deux approches et si elle pleure vous pouvez toujours lui dire : « D’accord ma belle, je vois que tu n’as pas envie de jouer mais plus de pleurer. C’est correct. Pleure si tu en as envie. » Et ensuite vous l’ignorez. L’idée est de garder la même intervention au minimum pendant 21 jours le temps que le cerveau enregistre cette nouvelle façon de faire.

Je n’ai malheureusement aucune réponse magique mais en stimulant son langage, en reconnaissant ce qu’elle ressent et en accordant pas trop d’importance à ses pleurs, il est possible qu’elle cesse ce comportement avec le temps. De plus, elle va vieillir et aura d’autres moyens pour s’exprimer.

En espérant vous avoir un peu aidé!

Hélène Fagnan
Coach familial
Fondatrice de Nanny secours
www.nannysecours.com

 

Vous aimeriez poser une question à l'expert? Écrivez ici!