PUBLICITÉ

Prévenir le racisme à la source

Besoins et solutions 0-24 MOIS image article
Présenté par

Des chercheurs se sont penchés sur le phénomène de l’effet de l’autre ethnie chez les enfants.

Selon des chercheurs de l’Université du Queensland en Australie, les enfants pourraient apprendre à devenir racistes.

Au contraire, si on leur présente des photos de personnes de différentes ethnies, ils les différencieraient mieux, les rendant ainsi moins enclins à différencier et discriminer les autres ethnies plus tard dans leur vie.

Ce phénomène, déjà bien remarquable chez les adultes, s’appelle l’effet de l’autre race. Il constitue une conséquence de l’expérience que vit une personne en côtoyant d’autres ethnies dans son milieu de vie.

On a donc exposé 32 bébés caucasiens de 6 mois à 6 photos de visages, pour 8 différents ensembles de photos au total. La moitié du groupe était exposée à des visages chinois et l’autre à des visages caucasiens.

Le résultat a été probant. À neuf mois, on a présenté les photos une nouvelle fois aux bébés. Ceux qui avaient vu des visages chinois étaient capables de différencier les ethnies, alors que les autres ne le pouvaient plus.

Exposer les enfants très tôt à différentes ethnies préviendrait donc le phénomène de l’autre ethnie en poussant son développement à la base.

 

À lire aussi

Antiracisme génétique