PUBLICITÉ

Problème de motivation et persévérance à la maternelle

Besoins et solutions 4-5 ANS image article

Question

Bonjour, 

Nous avons reçu le deuxième bulletin de notre fille, et le professeur nous a informé qu’elle a un problème de persévérance et de motivation.  

Que puis-je faire pour améliorer ces aspects pour une élève de niveau maternelle ?

Je vous remercie.

 

Réponse

Oh lala… Un supposé problème de persévérance et de motivation à la maternelle?  Cette question me laisse perplexe…

D’abord, faisons la différence entre motivation et persévérance.

La motivation consiste, pour un enfant de cet âge, à vouloir entreprendre la plupart des activités qui lui sont proposées en classe et à y participer de son mieux.  

Si ce n’est pas le cas, je vous invite à explorer les éléments suivants :
Pour commencer, la santé et l’énergie de votre fille vous semblent-elles adéquates? Est-elle apathique, passive, à la maison? Vous semble-t-elle triste,  vit-elle une situation particulière? 

En répondant non à ces questions, il faudrait voir s’il s’agit d’un problème de comportement ou d’attitude. Encore ici, chaque situation peut présenter des sources, et donc des solutions, différentes.

De plus amples informations seraient nécessaires, de la part de son enseignant.  Quand, en quoi et comment votre fille refuse-t-elle de participer? Dans quelles situations, avec quelles personnes, à quel moment de la journée ? Ces questions pourraient vous mettre sur la piste de certaines explications.

Si elle refuse de faire une activité en particulier, il est plus facile d’en trouver la cause et d’y remédier, le cas échéant.

La persévérance consiste, quant à elle, à poursuivre un but ou une activité, même quand surviennent des difficultés.  C’est une qualité qui se développe graduellement et que les enfants de cet âge ne maîtrisent pas encore la plupart du temps.

Il leur faut beaucoup d’encouragements et souvent un exemple du produit fini (ex:un bricolage) pour poursuivre malgré les obstacles.  

Votre fille a-t-elle l’habitude d’abandonner, à la maison, dès qu’une difficulté survient dans ses apprentissages?

Pensez aux gestes qui meublent son quotidien, comme s’habiller, manger ou prendre une petite responsabilité.

Vous réclame-t-elle au premier petit pépin, ou fait-elle quelques tentatives par elle-même avant de réclamer votre aide? Lui accordez-vous celle-ci avant même qu’elle ne la demande?

Si l’attitude de votre fille est semblable à la maison, il y a lieu, possiblement, d’aider votre fille à développer sa persévérance en la laissant graduellement
affronter quelques difficultés.

Si, par contre, tout va bien de ce côté, à la maison, il faut chercher dans le cadre scolaire les explications et les solutions.

Quoi qu’il en soit, je vous propose un excellent site qui vous permettra d’obtenir un éclairage supplémentaire au sujet des enfants de niveau préscolaire, et ce, sous plusieurs aspects importants.

J’espère que cela vous sera utile, mais surtout, n’oubliez pas qu’en toutes choses, vous êtes LA spécialiste de votre enfant.
Personne ne la connait mieux que vous.
Faites-vous confiance!

                           

Marielle Potvin, orthopédagogue

Visitez mon blogue!