PUBLICITÉ

Quoi faire quand son enfant est peureux?

Besoins et solutions 0-24 MOIS image article

Question :

Bonjour!

Mon garçon de 13 mois est peureux.  Il a peur dans les balançoires au parc, dans les modules de jeux, les glissades, etc.  Nous allons à des ateliers d'activités motrices (le monde de Karibou) et c'est le seul enfant qui ne veut pas participer et qui réclame mes bras en pleurant.  Alors, il observe attentivement les autres jouer.  Pourtant, je ne suis tellement pas un parent surprotecteur parce que justement, je voulais qu'il soit fonceur, plus que moi.  Je ne lui dis pas souvent «non, ne fais pas ça ou fais attention à ça» afin qu'il explore.  À la maison, ça va bien, à la garderie aussi.

Avec tout ce qu'on entend sur les problèmes de développement, surtout chez les garçons, je ne peux m'empêcher de trop penser alors c'est pour cette raison que je fais appel à votre service.

Merci!

 

Réponse :

Bonjour, 

J’ai demandé la collaboration du coach familial Magalie Lebrun afin de répondre à votre question. Bonne lecture!

Pour commencer, je veux vous dire que j’entends bien le parent inquiet en vous.  Celui qui s’inquiète à propos du développement de son enfant, qui veut le mieux pour lui.  Vous faites très bien d’offrir des activités qui permettent de rencontrer de nouvelles situations à votre enfant. Il est important qu’il puisse voir d’autres enfants et d’autres adultes. Il faut comprendre que chaque enfant a un développement qui lui est propre.  Le tempérament est aussi différent d’un enfant à l’autre.  Certains sont très sociables, ne semblent avoir peur de rien, sont téméraires et se promènent allègrement d’une personne à une autre sans sembler vivre aucun malaise.  Pour d’autre, par contre, c’est beaucoup plus difficile.  Ils sont de tempérament plus sensible.  Pour certains, toute nouveauté est difficile.  Les nouvelles personnes, les nouveaux lieux, un nouvel aliment, une nouvelle situation…  Ce sont toutes des choses qui peuvent effrayer et faire vivre un grand malaise et même du désespoir à un enfant au tempérament plus difficile. 

À 13 mois, le monde est immense pour les bébés.  Tout est grand, tout est fort, tout est nouveau…  Le fait que tout à la maison et à la garderie aille bien, prouve que lorsque votre enfant connaît bien les gens et les lieux, il n’éprouve pas de crainte.  Je pense, selon les renseignements que vous m’avez donnés, que votre petit amour a un tempérament plus fragile.  S’il réagit à la maison lorsqu’il y a un gros bruit (balayeuse, chaudron qui tombe…), à une nouvelle personne, ça expliquerait cela. 

Je pense que c’est important de rassurer votre enfant.  Pour ce qui est des peurs, on doit s’en  occuper et non pas en prendre soin et c’est ce qui fait toute la différence.  Vous faites la bonne chose en vous occupant de votre enfant et non de sa peur.  Quand vous allez à son cours et que vous y restez à observer ce qui se passe en le rassurant, c’est tout à fait adéquat.  Vous en avez la preuve puisqu’il se calme.  Je ne sais pas à combien de cours vous assistez ainsi, mais il s’habituera de plus en plus à l’environnement, aux gens et aux mouvements.  Qui sait, peut-être que la prochaine fois, il aura envie de partager?  Il se peut aussi que ce soit beaucoup trop de stimulation pour lui. Vous pourriez aussi décider d’arrêter les cours et de recommencer à la prochaine session. 

Je comprends aussi votre inquiétude en ce qui concerte les problèmes de développement.  À la lumières des informations que vous m’avez fournies, je ne m’inquièterais pas outre mesure.  Je pense plus que les réactions de votre garçon sont attribuables à son tempérament et non à un retard de développement.  Par contre,  si votre inquiétude augmente ou si vous remarquez de nouveaux éléments qui soulèvent d’autre questionnement, n’hésitez pas à en parler à un professionnel de la santé comme votre pédiatre.  Il pourra répondre à vos questions et vous référer à un autre professionnel en cas de besoin. 

Magalie Lebrun
Coach familial
Fondatrice des Ateliers Main dans la main 
Membre du Réseau Nanny secours 

 

J’espère que ces quelques lignes vous auront un peu rassuré.

Hélène Fagnan
Coach familial
Fondatrice de Nanny secours
www.nannysecours.com