PUBLICITÉ

Vivre un sentiment de compétence «scolaire»

Croissance bébé et enfant 6-7 ANS image article
Présenté par

Se sentir compétent

 Émile entre en toute hâte dans la cuisine. «Regarde maman! J’ai gagné le premier prix pour mon masque.» La maman admire la création que son fils a réalisée en arts plastiques. «Bravo! Qu’est-ce qui t’a valu ce prix? Raconte-moi.» Après avoir décrit le projet proposé par l’enseignante, Émile parle avec fierté des caractéristiques de son œuvre: la forme, les couleurs utilisées, l’originalité, etc. Il explique comment il a procédé et indique le temps qu’il y a consacré. Émile dépose avec précaution le masque sur le buffet et dit: «Le nouveau projet sera la réalisation d’une sculpture. J’ai bien hâte!»

Quand un enfant réussit, qu’est-ce qui se passe dans sa tête et dans son cœur? Un sentiment de fierté, une prise de conscience de ses habiletés et de ses capacités, la conviction qu’il peut réussir à nouveau, la motivation pour un nouveau projet et le sentiment d’être apprécié.

L’enfant qui intériorise et conserve le souvenir de ses expériences d’efficacité et de succès personnels développe graduellement un sentiment de compétence c’est-à-dire la conviction qu’il peut mobiliser et utiliser efficacement ses ressources dans la poursuite de ses objectifs: les connaissances qu’il a acquises au cours des années, les stratégies, les attitudes et les habiletés qu’il a développées, les expériences qu’il a vécues, etc.

Vivre des réussites pour se sentir compétent

Le sentiment de compétence se développe graduellement, après multiples expériences de réussite dans l’atteinte d’objectifs, et ce, dans différents domaines: les études, les sports, les arts, etc.

Amener l’enfant à se sentir compétent dans la réalisation de ses tâches scolaires est une étape importante dans le processus de construction de l’estime de soi. Grâce à ses succès, l’enfant prend conscience de ses capacités comme apprenant, développe un sentiment de confiance, un sentiment de fierté et de valeur personnelle qui le motivent à s’engager et à persévérer dans ses activités d’apprentissage.

Le sentiment de compétence scolaire se construit quand:

  • on propose à l’enfant des défis à sa mesure;
  • on l’amène à se fixer des objectifs personnels précis et réalistes;
  • on lui apprend à planifier des stratégies et des moyens efficaces;
  • on le rend conscient de ses forces et de ses limites;
  • on l’amène à vivre des réussites;
  • on le rend autonome et responsable;
  • on l’invite à persévérer en pensant aux réussites antérieures et à la réussite anticipée;
  • on lui apprend à gérer ses difficultés et ses échecs;
  • on lui donne le droit à l’erreur;
  • on le soutient face à un échec;
  • on encourage les efforts réalisés;
  • on le félicite;
  • on fête ses réussites.

 

Page 1 | Vivre un sentiment de compétence «scolaire» 

Page 2 | Objectiver sa façon d’apprendre

Page 3 | Vivre un sentiment d’incompétence

Page 4 | Dégourdie et compagnie

Page 5 | Dégourdie et compagnie –suite-