PUBLICITÉ

L'enfer du dodo

Parents et relations familiales image article

Question :

Bonjour,

Depuis presque une semaine, le dodo est devenu l'enfer. Auparavant, le coucher se passait bien, la routine du dodo, qui inclut le bain, le brossage des dents,  les «bonne nuit» de tout le monde et l'histoire allait sans problème.

Mais ma fille a commencé à niaiser un peu au coucher, mais rien de majeur car elle se recouchait après quelque fois. Après quelques jours sans «niaisage», c’est devenu l'enfer. Elle se lève pour nous faire courir partout dans la maison. J'ai beau tout essayé rien ne fonctionne. Je la prends, la recouche sans lui parler, lui confisque ses bébés avec lesquels elle aime bien dormir… rien ne fonctionne. Cela peut durer très longtemps, quelquefois deux heures trente. Nous sommes totalement épuisés et nous ne savons plus quoi faire.

Elle semble nous tester, elle trouve ça drôle et elle nous rit dans la face. Nous sommes désespérés.  Quoi faire? J'espère vraiment une réponse.

Merci d'avance!

Jessika

 

Réponse :

Bonjour,

Je n’ai malheureusement aucune recette miracle! :) De plus, il m’est très difficile de pouvoir vous répondre sans avoir l’âge de votre enfant. J’en déduis cependant qu’elle a moins de 5 ans. Tout d’abord, une chose est certaine, si elle répète ce comportement, avec plaisir en plus, hihihi, c’est qu’elle en retire quelque chose. Je vous invite à vous remémorer les premières fois  où elle a commencé à faire ça afin de vous rappeler, quelle fut votre réaction. Peut-elle en avoir retiré une certaine attention de votre part, qu’elle soit positive ou négative, qui aurait pu lui donner envie de recommencer?

Je comprends que vous soyez épuisée. En plus d’avoir à intervenir souvent, vous devez composer avec le fait qu’elle vous rit au visage, ce qui vient rapidement titiller notre orgueil d’adulte et notre quantité de patience à la fois!

La recoucher sans lui parler est une bonne technique mais vous devez être calmes, détachés et constants votre conjoint et vous, et ce, pendant plusieurs semaines pour que ce soit efficace. D’après moi, vous vous laissez envahir par l’impatience car vous pensez que ça ne marche pas. Ayez confiance! ;)

Pour ce qui est de confisquer ses bébés, je suis plus ou moins à l’aise avec cette façon de faire. Je comprends tout à fait pourquoi vous avez tenté cette option. Comme plusieurs parents, vous vous êtes probablement dit qu’elle aime tellement ses bébés qu’elle vous écoutera en lui faisant cette menace. Bien que tout adulte, en contact avec des enfants de façon régulière, finisse un jour ou l’autre,  par utiliser la menace ou le chantage à des degrés différents, son utilisation n’est pas recommandée. Si pour votre fille ses bébés sont une source de réconfort et qu’ils lui permettent de se laisser aller au sommeil, votre intervention risque de provoquer le résultat contraire à votre désir initial.

Votre routine semble claire et vous semblez savoir exactement à quel moment ça commence à « déraper ». Pourquoi ne pas tenter de court-circuiter le tout en ajoutant une étape à votre routine? Plus le temps passe et plus elle prend l’habitude d’agir ainsi. Il faut donc lui proposer une autre façon de faire.

Par exemple...

  • Commencez par l’histoire et ensuite les « bonne nuit » à tout le monde.
  • Après l’histoire, prenez 5 minutes pour lui dire ce dont vous êtes fière par rapport à son comportement durant la journée. Quels sont ses bons coups de la journée? De quoi est-elle contente à propos d’elle-même? À quoi elle aimerait faire des rêves?

 

Au moment où vous m’avez envoyé votre question, la situation était assez récente. Normalement, avant de proposer autre chose, j’attends quelques semaines afin de voir si ce n’était qu’une « passe » ou bien que le comportement persiste. Je ne sais donc pas où vous en êtes aujourd’hui, mais si vous êtes toujours dans cette position, je vous invite à consulter un coach familial dans votre région pour obtenir de l’aide personnalisée à la situation actuelle. S’il n’y a pas de coach dans votre région, vous pouvez opter pour du soutien téléphonique offert pour toutes les régions du Québec.

Hélène Fagnan
Coach familial
Fondatrice de Nanny secours
www.nannysecours.com

 

Vous aimeriez poser une question à l'expert? Écrivez ici!

 

À regarder également