PUBLICITÉ

Pourquoi les jeunes mentent-ils ?

Parents et relations familiales 10-12 ANS image article

La préadolescence et l’adolescence marquent la fin de la transparence envers les parents. Ils ont donc bien sûr tendance à toujours habiller un peu la vérité, à la cacher ou à raconter carrément des mensonges. Pas évident d’accepter de jouer continuellement au détecteur de mensonges ! Bien que ce soit un comportement normal, il n’est pas facile de comprendre ce qui les pousse à mentir. Voici quelques éléments d’explication.

Besoin d’impressionner

Un enfant peut aussi mentir pour se vanter. On parlera d’un mensonge compensatoire. C’est plus particulièrement le cas chez le jeune qui manque de confiance et d’estime de soi : il a l’impression qu’il doit en mettre plein la vue pour qu’on s’intéresse à lui. Le mensonge lui permet de s’inventer une vie plus intéressante. En exagérant ses bons coups, en racontant des histoires peu probables ou en modifiant la réalité, il se met en valeur.

Le mensonge antisocial

Il y a des enfants qui mentent délibérément dans le but de fuir des responsabilités, des contraintes ou simplement pour faire du mal. C’est le cas par exemple de celui qui va briser un objet dans la maison en mettant ensuite le blâme sur son petit frère. Le cas de celle qui va prétendre à sa mère qu’elle n’a pas de devoirs ou qu’elle les a terminés, pour éviter simplement de les faire. Le cas également de celui qui va raconter des rumeurs mensongères sur un autre par goût de semer la bisbille.

Il est à noter que ce type de mensonges répétitifs est parfois associé à des comportements délinquants.