PUBLICITÉ

Quel doit être le rôle du beau-parent ?

Parents et relations familiales 10-12 ANS image article

Le rôle le plus délicat à définir dans la famille recomposée est certainement celui de beau-parent. De plus, on ne le devient pas simplement parce qu’on vit dans la même maison que l’enfant. On devient un beau-parent apprécié et respecté au fur et à mesure qu’on réussit à tisser des liens avec celui-ci et qu’on parvient à prendre la place qui nous revient, sans plus.

Bien des conjoints trouvent difficile de bien juger les limites à respecter en tant que beaux-parents et font malheureusement face à de fortes réactions de la part des enfants. Il ne faut surtout pas prendre cette attitude de rejet comme une attaque personnelle. C’est souvent le rôle ou la place que vous prenez que l’enfant conteste et non vous comme personne. Dans une telle situation, il vous faudra reconsidérer cette place, prendre un peu de recul et réévaluer le rôle que vous tentez de prendre au sein de la famille recomposée.

Intervenez en accord avec le parent. Intervenez auprès des enfants en respectant les valeurs inculquées. Bien souvent, chacun reproche à l’autre la façon dont il a élevé ses enfants ou les méthodes utilisées. Il ne faut pas en discuter devant les enfants et, idéalement, s’entendre sur ces éléments bien avant d’entreprendre la cohabitation. 

Ne pas s’interposer lorsque le parent intervient auprès de son enfant. « Écoute ta mère quand elle te parle. », « Ne parle pas comme ça à ton père. » Ce sont des exemples d’interventions qu’il faut éviter.