PUBLICITÉ

Communiquer avec son fœtus: Oui, ça se peut!

Grossesse image article

La communication est un besoin fondamental chez l’être humain, et ce, avant même qu’il ne vienne au monde. Très tôt, dans le ventre de sa mère, bébé émet une foule de messages à maman. M. Stephan Valentin, docteur en psychologie et spécialiste de la petite enfance, en disserte dans son bouquin Quand mon bébé me parle (1). En voici les grandes lignes.

Ça y est, vous êtes enfin enceinte et c’est la joie la plus totale! Vous vous surprenez déjà à imaginer les traits de votre chérubin, vous lui avez peut-être déjà choisi un nom, et même, un surnom. Vous avez hâte qu’il naisse pour lui apprendre un tas de choses merveilleuses.

Mais saviez-vous qu’en votre sein, ce petit bout de vous-même a la capacité de réagir, ressentir et même de rêver? Plus étonnant encore, dès 28 semaines, un fœtus serait capable de pleurer : il ouvre la bouche et baisse la langue comme pour laisser passer un petit cri, exactement comme le fait un nouveau-né.

Mais pourquoi aurait-il envie de pleurer alors qu’il baigne dans un univers parfaitement tempéré, branché directement sur le frigo et l’abreuvoir?

La peur, émotion viscérale

Des expériences ont démontré que lorsqu’on introduit un instrument dans le ventre de la mère, le fœtus a un mouvement de recul qui ne serait pas qu’un simple réflexe, mais plutôt une réponse à l’angoisse ressentie. Son rythme cardiaque s’accélère et son comportement se voit perturbé durant quelques heures. La peur est une des émotions les plus intenses ressenties par l’être humain : innée, elle nous met en état d’alerte pour fuir les dangers, et ainsi, nous permet de survivre. Par ces gestes, le fœtus communique cette peur.

Gros câlins!

D’autres expériences effectuées auprès de jumeaux utérins ont montré que les fœtus se tenaient par la main, se bécotaient et se tapotaient. Certains peuvent émettre des petits cris qui seront toutefois impossibles à entendre dans le confort de votre foyer : cela exige l’équipement sophistiqué d’un laboratoire. Ainsi, le fœtus communique son attachement, son lien avec l’autre.

Maman, parle-moi!

Dès la 11e semaine, le fœtus commence à développer son sens du toucher; entre la 13e et 16e semaine, c’est son odorat; vers la 16e semaine, son goût; vers la 24e semaine, son ouïe, et enfin, vers la même période, sa vision. Tout porte à croire que bébé est dès lors fin prêt à communiquer: à recevoir un message et à en émettre un. Le plus tôt la mère et le père communiquent avec le bébé à naître, le mieux il se développera, et ce, tant au niveau affectif que sensoriel et moteur. Les bébés stimulés in utero, une fois nés, dorment généralement mieux et sont éventuellement plus sûrs d’eux-mêmes.

Page suivante >