PUBLICITÉ

L’érythème fessier

Soins et prévention 0-24 MOIS image article
Présenté par

L’érythème fessier

Très courant chez les bébés, l’érythème fessier est une irritation cutanée qui se caractérise par une rougeur de la peau. Cette affection est en partie liée au port de la couche, laquelle retient la chaleur et l’humidité et crée le milieu parfait pour favoriser l’apparition de cette dermatite.

«Cela est d’autant plus vrai lorsque l’urine ou les selles, qui sont des substances très irritantes, demeurent trop longtemps en contact avec la peau très sensible du bébé», explique le Dr Afshin Hatami, dermatologue au CHU Sainte-Justine, à Montréal.

L’érythème fessier peut se limiter aux fesses ou encore s’étendre aux régions anale, génitale ou inguinale (à l’aine). Une infection à champignons ou une infection bactérienne peut parfois compliquer les choses.

Que faire?

«Il faut garder la peau des fesses du bébé le plus sèche possible en changeant plus souvent les couches — idéalement, dès qu’elles sont mouillées ou souillées —, assure le Dr Hatami. Au moment de changer la couche, il importe de bien nettoyer les fesses du bébé avec de l’eau tiède, en les essuyant doucement plutôt qu’en les frottant. Il vaut mieux éviter les serviettes commerciales prêtes à utiliser qui, bien que pratiques, renferment des produits qui peuvent irriter la peau du bébé. Il faut aussi protéger les fesses avec un onguent contenant de l’oxyde de zinc. Il est également préférable de laisser le plus souvent possible l’enfant les fesses à l’air, pour favoriser la guérison.

Généralement, ces mesures simples devraient améliorer l’érythème fessier en quelques jours. Si l’éruption cutanée persiste plus de trois jours ou si elle s’aggrave, il vaut mieux consulter un médecin. Celui-ci pourra faire un diagnostic précis et prescrire un médicament antifongique, antibiotique ou anti-inflammatoire, selon le cas.»


<< retour au dossier Les problèmes de peau chez les enfants