Pour tous

Incidence des maladies inflammatoires de l’intestin à la hausse

Libellés : Pour tous, Santé Publié le 01-12-2012 à 07:00

À la hausse depuis 2001, les maladies inflammatoires de l'intestin (MII), comme la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse, touchent près de 5900 enfants au pays. Or, les coûts économiques associés à ces maladies s'élèvent à 2,8 millards cette année - notamment pour ce qui découle des médicaments, des hospitalisations et des consultations médicales. Mais cela est sans compter des coûts indirects comme les jours d'école perdus!

Hausse du taux d'incidence

Le rapport publié le 1er novembre dernier, par la Fondation canadienne des maladies inflammatoires, indique que le nombre de cas de MII est plus élevé que prévu, surtout chez les enfants de 0 à 4 ans et chez les 5 à 9 ans. «Nous croyons que des facteurs environnementaux, des schémas de migration ainsi que d'une susceptibilité génétique pourraient expliquer cette hausse», déclare le Dr Alain Bitton, du McGill University Health Centre, de Montréal. «Par exemple, si les deux parents sont porteurs du gène, l'enfant a plus de risque d'être affecté que si c'est un seul des parents qui est touché. Et comme c'est une maladie chronique, donc à vie, il est important de faire connaître les MII et de financer la recherche qui débouchera sur une meilleure connaissance de la source de ces maladies», ajoute le Dr Bitton.

Répercussion des MII sur les familles

La hausse de cas de MII chez les enfants de moins de 10 ans est très inquiétante. Cette hausse entraînera des complications à plus long terme. «Les hôpitaux comme St-Justine et le Montréal Children's font beaucoup de recherche afin de trouver des traitements efficaces, mais aussi pour mettre en place des programmes de transition lorsque les enfants atteignent 18 ans. Ceux-ci doivent être suivis par des spécialistes et des professionnels pour adultes, ce qui entraîne forcément du stress et des inquiétudes chez ces personnes et leur famille», indique le Dr Bitton.

Les maladies inflammatoires de l'intestin entraînent une inflammation et une ulcération de portions du tube digestif. Une réponse anormale du système immunitaire serait en cause dans les deux principales formes de MII, soit la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse. Les symptômes comprennent des douleurs abdominales, des crampes, de la fatigue et la diarrhée (qui est souvent urgente et imprévue). Chez les petits, le retard de croissance et le sang dans les selles peuvent sonner une alarme chez les pédiatres. Ceux-ci sont en mesure de faire passer les tests nécessaires afin de diagnostiquer si c'est une maladie inflammatoire ou pas.

Pour obtenir plus de renseignements au sujet des MII, consultez le site de la Fondation au www.fcmii.ca

 

À lire également

Bébé a des troubles digestifs

  • Yoopa Drapeau
  • Par

    Caroline Nadeau

Laissez un commentaire

L'infolettre

Les incontournables

Sondage

Qu’avez-vous en tête pour les prochaines vacances estivales?
Voir tous les sondages >>