Devenir parents

Jamais trop tôt pour diagnostiquer les maladies mentales

Libellés : Devenir parents, Santé Publié le 15-01-2013 à 11:55

Trop souvent, les médias qui abordent la question de la santé mentale chez les enfants se bornent à traiter d’hyperactivité. Pourtant, les jeunes ne sont pas à l’abri d’autres problèmes comme les troubles alimentaires ou les comportements obsessifs compulsifs.

En fait, 70% des problèmes de santé mentale débutent durant l’enfance ou l’adolescence.

Malheureusement, étant donné que le temps d’attente pour consulter un psychiatre, au Québec, varie de 12 à 36 mois, de nombreux malades ne reçoivent pas les traitements requis.

Pour remédier à cette situation regrettable, certains intervenants recommandent de cibler les femmes enceintes à risques.

Rappelons que le développement du cerveau d’un bébé est affecté par les conditions de vie de sa mère (stress, alimentation déficiente, consommation de cigarette, d’alcool et de drogues).

De plus, les spécialistes ont remarqué que les enfants colériques présentant de sérieux troubles de comportement sont souvent issus de parents ayant abandonné l’école, ayant eu des enfants alors qu’ils étaient jeunes et dont le père s’est éclipsé durant la grossesse.

En identifiant les futures mères à risques, on favoriserait le diagnostic précoce et la prise en charge des jeunes par des spécialistes.

  • Agence Science-Presse
  • Par

    Marie-Claude Ouellet

Laissez un commentaire

L'infolettre

Les incontournables

Sondage

De quelle façon magasinez-vous les fournitures scolaires?
Voir tous les sondages >>